Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Enveloppe budgétaire de 5000$ pour la réalisation de projets citoyens

Budget participatif: la Ville de Salaberry-de-Valleyfield veut entendre ses citoyens

Chargement du vidéo
durée 08h00
2 mars 2020
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Pour la toute première fois de son histoire, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield invite ses citoyens à être partie prenante d’un budget participatif. Cette démarche vise à leur permettre de soumettre un projet pour améliorer la vie de leur quartier. Pour la première année de mise en branle de ce projet, seul le district Robert-Cauchon a été ciblé. 

« On veut être prudent et démarrer lentement. C’est pourquoi le conseil a débloqué un montant de 5000$ pour la réalisation de projets proposés par les citoyens de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield mais qui devront prendre place dans ce secteur de la municipalité. Si la réponse est bonne, on pourrait étendre l’initiative à tous les quartiers l’an prochain avec une plus grosse enveloppe budgétaire », précise le maire, Miguel Lemieux. 

Dès aujourd'hui, petits et grands projets, dans la mesure du possible, pourront être déposés, et ce, jusqu’au 1er mai. Par la suite, un comité formé par la municipalité analysera ceux-ci et cinq d’entre eux seront soumis au vote du public, dans le but d’être réalisé. « Il est difficile à cette étape de dire combien de projets seront soumis au vote populaire parce qu’on ne sait pas combien ils coûteront à réaliser. On espère que tous les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield saisiront l’occasion et déposerons des projets pour améliorer la qualité de vie de leurs pairs », ajoute-t-il. 

Critères à respecter 

Pour déposer un projet, il faudra répondre à deux critères de base. Premièrement, il faut être âgé de 18 ans et plus ou de 14 à 17 ans et être accompagné d’un adulte lors du dépôt du formulaire d’inscription au Service récréatif et communautaire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Deuxièmement, le projet devra obligatoirement prendre place dans le quartier Robert-Cauchon.

En entrevue avec Néomédia Valleyfield, Annie Jalbert-Desforges, coordonnatrice à la vie communautaire à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield image le type de projets qui pourraient être déposés dans le cadre de cette démarche. 

Notons que l’organisme Pour un réseau actif dans nos quartiers (PRAQ) collaborera à l’évaluation des projets soumis. «  Le développement du sentiment d’appartenance et la promotion de la vie de quartier sont des piliers de notre mission. Il est donc normal qu’on s’implique dans cette initiative », confie la directrice générale, Elizabeth Gaulin. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...

durée Hier 6h00

Le comité Sauvons le Centre mère-enfant dépose son étude au CISSSMO

Ce mercredi soir, le 21 septembre, à l’Hôpital Anna-Laberge des représentants de la mobilisation citoyenne Sauvons le Centre mère-enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroît ont déposé une étude au conseil d'administration du CISSSMO. Le document démontre hors de tout doute, que la réponse au besoin en matière de santé de la population ...

23 septembre 2022

Un nouveau service pour les gens malades sans médecin de famille

Bonne nouvelle pour les citoyens de la Montérégie-Ouest qui n'ont pas de médecin de famille. Saviez-vous qu'il est maintenant possible d'avoir accès à un nouveau service : le guichet d’accès à la première ligne (le GAP)?  Cette nouvelle ressource s'adresse aux gens inscrits  sur la liste d’attente (sur le Guichet d’accès à un médecin de ...