Publicité
11 février 2020 - 12:08

Une initiative pancanadienne qui rejoint 26 millions de citoyens

211: une ligne pour trouver la bonne ressource pour vous

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Vous demeurez dans les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Vaudreuil-Soulanges et avez besoin de services en santé mentale, de soutien pour des soins à vos proches ou de trouver une banque alimentaire? Si c’est le cas, Centraide Sud-Ouest peut vous aider par le biais de la ligne 211.

À l’instar du 911, ligne utilisée seulement en cas d’urgence, du 311 ou du 411, le 211 est une initiative nationale de sensibilisation publique lancée par les organismes Centraide à travers le pays. À ce jour, le service rejoint, via l’Internet, le texto ou le téléphone, plus de 26 millions de Canadiens.

« C’est une ligne d’informations sur les ressources existantes dans la région active de 8h à 18h sept jour sur sept. Par exemple, si un citoyen reçoit un avis d’expulsion, il peut composer le 211 pour obtenir des références d’organismes qui pourront l’aider et le conseiller. Même chose pour toute problématique en santé mentale ou autre », raconte la directrice générale de Centraide Sud-Ouest, Colette Cummings.

Mise à jour des ressources en cours

Puisque Centraide Sud-Ouest dessert toute la Montérégie-Ouest, soit les MRC de Vaudreuil-Soulanges, Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent, une mise à jour des différentes ressources situées dans ces territoires est en cours. « On s’est rendus compte qu’il existe plusieurs organismes méconnus dans ces régions et on est actuellement en train de faire le tour de ceux-ci pour être encore plus en mesure de mieux référer les gens en fonction de leurs besoins, de leurs territoires et de leur situation », ajoute-t-elle.

Pour Mme Cummings, ce service est une belle source d’informations pour les citoyens de la région. « C’est une façon rapide d’obtenir les coordonnées d’un organisme en particulier ou de découvrir des services ou ressources susceptibles de nous aider. De plus, on peut parler à quelqu’un, être écouté et accompagné dans le règlement de notre problème. J’espère que tous les gens de la région l’utiliseront en cas de besoin », conclut-elle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.