Publicité
10 février 2020 - 14:00 | Mis à jour : 14:26

Ouvert aux intéressés

L’humour pour dénoncer la culture du viol au Collège de Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour plusieurs, l’humour permet d’aborder bien des problématiques difficiles. Ce sera le cas, le mardi 11 février dès 18h30, au Café chez Rose du Collège de Valleyfield alors qu’un cabaret d’humour s’y tiendra pour dénoncer la culture du viol, tout en abordant les inconduites et les agressions sexuelles.

« Cette activité s’inscrit parfaitement dans notre politique de prévention des violences à caractère sexuel que nous avons adoptée récemment en lien avec la loi 151. Un volet de celle-ci prévoit la tenue d’activités visant à sensibiliser notre population étudiante et les membres du personnel sur le sujet. C’est un spectacle qui se promène de cégep en cégep et chaque établissement est libre ou non de le recevoir. On a décidé de le faire et c’est demain soir que cela se passe », relate la conseillère en communications, Stéphanie Le Vaguerèze.

Quatre humoristes pour faire passer le message

Dès 18h30,  la soirée sera animée par Judith Lussier et mettra en vedette quatre humoristes professionnels, soit Coco Belliveau, Alexandre Forest, Catherine Thomas et Colin Boudrias, qui auront pour mission de faire rire, mais aussi de faire passer le message. L’événement est présenté par Je suis indestructible, un regroupement visant à lever le voile sur ce type d’agressions.

« Ce spectacle gratuit démontrera qu’il est tout à fat possible de dénoncer les inconduites et agressions sexuelles dans le rire et l’humour », peut-on lire dans l’invitation.

Pour les intéressés, un souper pizza sera offert à toute la communauté collégiale dès 18h. Fait intéressant: le Collège de Valleyfield profitera de l’occasion pour sa campagne de formation sur la prévention des violences à caractère sexuel. Celle-ci sera accessible dès le lendemain, soit le mercredi 12 février, en ligne.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.