Publicité
7 février 2020 - 08:00

Pour les citoyens de Beauharnois, St-Étienne-de-Beauharnois et St-Louis-de-Gonzague

Retour de la clinique d'impôts du CAB Beauharnois dès le 10 mars

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dès le 10 mars prochain, les citoyens de Beauharnois, Saint-Étienne-de-Beauharnois et Saint-Louis-de-Gonzague intéressés pourront bénéficier de la clinique d’impôts offerte par le Centre d’action bénévole de Beauharnois. Pour le faire, le revenu brut ne doit pas dépasser 30 000$ pour une personne seule et  35 000$ pour un couple.

Cependant, pour ceux-ci, les revenus d’intérêts annuels n’excèdent pas 1000$. Le service sera ouvert à tous les 10, 12, 17, 19, 26 et 31 mars, mais aussi les 2, 7, et 9 avril de 9 h à 11h 45 et de 13 h à 15 h 30 à la salle Marie-Rose du Centre communautaire de Beauharnois.

Un coût minime sera demandé par inscription. « Aucun rendez-vous n’est nécessaire pour en bénéficier. Il suffit de se présenter directement sur place et les impôts seront traités, sur place, le jour même dans la majorité des cas. Il est important d’avoir en main tous les papiers de 2019, ses rapports d’impôts 2018 et les avis de cotisation pour 2018 (fédéral et provincial) », précise Nana Djadah, Conseillère en communications et animation au sein de l’organisme.

Pour les locataires ayant un bail, il sera primordial de fournir le relevé 31 émis par votre propriétaire lors du passage sur place. Pour les propriétaires, il faudra aussi avoir avec soi, le compte de taxes municipales 2019L’an passé, le CAB Beauharnois a aidé 500 citoyens de la région à remplir leurs déclarations d’impôts.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.