Publicité
2 février 2020 - 12:00

Marc-André Lachapelle s’est vu offrir un stage d’une journée avec l’équipe de la CÉTAM de Salaberry-de-Valleyfield.

EXCLUSIF: Son altruisme lui permet de vivre une journée d'immersion à la CÉTAM

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Suite à son acte de bravoure du 5 janvier dernier, Marc-André Lachapelle, ce jeune homme ayant sauvé la vie d’Yvette Gingras, une résidente de Sainte-Marthe, victime d’un arrêt cardio-respiratoire, s’est vu offrir un stage d’une journée avec l’équipe de la CÉTAM de Salaberry-de-Valleyfield.

Le vendredi 31janvier, le résident de Saint-Zotique a eu la chance de vivre une expérience hors du commun alors qu’une journée complète, il a accompagné l’équipe de paramédics. « Ce n’est pas quelque chose que l’on fait souvent, d’offrir à des jeunes une journée d’immersion dans notre univers », explique d’entrée de jeu celui qui a pris Marc-André Lachapelle sous son aile, le chef de division, Julien Sauriol.

Ainsi toute la journée, celui qui aspire à poursuivre ses études en soins préhospitaliers d'urgence a pu se familiariser avec le métier. « Aujourd’hui, il va se promener avec moi, je vais lui présenter l’entreprise et répondre à ses questions. Nous allons aller sur diverses interventions et je vais essayer de l’exposer le plus possible et lui faire vivre de grandes interventions », poursuit M. Sauriol.

Bien heureux de vivre une telle expérience, l’étudiant au Collège de Valleyfield s’estime très chanceux. « J’étais vraiment content quand la CÉTAM m’a offert cette journée. De pouvoir passer la journée avec des gens qui font le métier que je souhaite faire, c’est vraiment exceptionnel. J’espère voir de l’action et bien sûr apprendre. »

Marc-André, compte débuter ses études en soins préhospitaliers d'urgence dès septembre 2020. D’ailleurs, la famille d’Yvette Gingras a lancé une campagne de financement GoFundMe afin d’amasser des fonds pour aider le jeune homme à payer ses études.

De Saint-Zotique à la Chambre des communes

Après avoir remis un certificat de bravoure à Marc-André Lachapelle, la députée fédérale de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, a tenu à souligner l’acte du jeune homme, à la Chambre des communes à Ottawa. « Grâce à ses manœuvres, il a sauvé la vie de madame Yvette Gingras qui prend du mieux, de jour en jour. Cet événement lui a permis de confirmer son choix de carrière: j’ai l’assurance qu'il fera un excellent ambulancier, et j’espère que ce sera ici dans Salaberry-Suroît », de dire la députée lors de son allocution.

Le geste de Marc-André Lachapelle aura certainement changé la vie d’Yvette Gingras et sa famille, mais également la sienne.

À lire également

EXCLUSIF: Un jeune homme de 17 ans sauve la vie d’une résidente de Sainte-Marthe

EXCLUSIF: Collecte de fonds et reconnaissance d'Ottawa pour Marc-André Lachapelle

 

 

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.