Publicité

7 janvier 2020 - 06:00 | Mis à jour : 08:27

La prochaine réunion aura lieu le 14 janvier

Appel à la mobilisation par Action Beauharnois pour le budget 2020

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 10 décembre dernier, trois conseillers municipaux ont voté contre l’adoption du budget 2020 de la Ville de Beauharnois. À l’aube de la première réunion du conseil municipal en 2020 Action Beauharnois, lance un appel à la mobilisation. La Ville de Beauharnois précise que l'exercice financier ne sera pas adopté le 14 janvier prochain, mais plutôt à une date ultérieure.

Ce regroupement de citoyens compte, au moment d’écrire ces lignes, 356 adeptes sur les réseaux sociaux. Le dimanche 5 janvier, c’est via ce moyen de communication que les administrateurs de la page Facebook ont lancé un appel aux intéressés par l’exercice financier de cette année.

Hausse de 6.5 % à 8 % de la taxe foncière

Dans un premier temps, Action Beauharnois rappelle que la première ébauche du budget 2020 prévoyait une hausse de taxes comprise entre 6.5 % et 8 %. Après avoir fait des recherches et consulté certaines personnes, le regroupement arrive des solutions concrètes pour les élus de la Ville de Beauharnois.

« Nous attendons des 200 membres d’Action Beauharnois qu’ils lisent attentivement les documents et qu’ils assistent à l’assemblée publique du 14 janvier prochain à 19h. On aimerait aussi qu’ils appellent leur conseiller municipal pour demander que le prochain budget soit adopté avec une augmentation de la taxe financière maximale de 1% », peut-on lire dans la publication.

Plusieurs pistes de solution proposées

Dans une lettre transmise à ses membres, Action Beauharnois chiffre la hausse de 6.5 % des taxes foncières proposées dans le premier budget qui a été rejeté par trois élus. Selon le regroupement, celle-ci représente une somme de 916 000$.

Parmi les observations qui ressortent du document, on retrouve celle concernant le projet IKEA. Au contrat de vente entre l’entreprise et la Ville de Beauharnois, il est prévu que celle-ci investisse 200M$ dans le parc industriel et, par le fait même, embauche 200 personnes.

À terme, le projet rapportera dans les coffres de la municipalité, 3 320 000$ par an. Comme il y a du retard dans l’échéancier prévu pour les travaux, le chantier sera retardé et prendra fin cette année plutôt qu’en 2019. Cela aura donc comme incidence que les taxes municipales de IKEA pour l’année en cours seront de l’ordre de 2 490 000$.

Action Beauharnois déplore qu’aucune mention de celles-ci ne figure dans le budget déposé en décembre dernier. À ce sujet, le regroupement invite la Ville de Beauharnois a augmenter la prévision du revenu de taxes foncières de l’entreprise de 50 % pour annuler l’augmentation de taxes proposées aux citoyens.

Les autres pistes de solutions avancées par Action Beauharnois concernent l’excédent financier affecté et la vente des terrains industriels. On peut en prendre connaissance sur la page Facebook du regroupement de citoyens.

En terminant, le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay précise que le conseil municipal n'adoptera pas le budget 2020 lors de la séance régulière du 14 janvier. Ce sera plutôt fait lors d'une séance extraordinaire prévue à une date ultérieure. Quant aux suggestions d'Action Beauharnois, il indique "qu'elles seront analysées avec le service de trésorerie de la Ville. Je peux déjà rectifier que nous avions prévus un montant de revenus pour IKEA, mais pas de l’ordre de grandeur mentionné par le regroupement", explique-t-il par courriel. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.