Publicité
6 janvier 2020 - 07:00 | Mis à jour : 8 janvier 2020 - 11:17

Conférence gratuite

Le 8 janvier, on jase généalogie à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les passionnés de généalogie de Salaberry-de-Valleyfield ont rendez-vous ce mercredi à 13h30 à l’édifice Raphaël-Barrette. Sur place, l’abbé Jacques Leboeuf les attendra pour les entretenir sur les registres paroissiaux. À la suite de son allocution, il répondra aux interrogations des intéressés.

Détenteur d’une licence en théologie de l’Université de Montréal en 1970 et d’une maîtrise en droit canonique décernée conjointement par l’université d’Ottawa et l’Université Saint-Paul d’Ottawa, M. Leboeuf pratique encore la prêtrise. Plus spécifiquement, il est le curé au diocèse de Saint-Jean-Longueuil.

Il a aussi été chancelier au même diocèse de 1986 à 1998. Voici les sujets abordés lors de sa conférence:

  • Fusion des paroisses;
  • Les décès et sépultures;
  • Déroulement d’un procès en nullité de mariage;
  • Mariage interreligieux- catholiques, protestants et autres;
  • Enquêtes avant le mariage civil et religieux, les dispenses de mariage;
  • Différentes annotations dans les registres;
  • Changement dans les registres depuis 1994;
  • Acte de baptême en lien avec l’acte de naissance -mort né, ondoyé, adoption;
  • Des liens entre le droit canon et le droit civil;

L’entrée à cette conférence est gratuite pour tous. Pour infos: 450 371-0632 ou http://shgssuroitsud.org.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.