Publicité

29 décembre 2019 - 12:00 | Mis à jour : 30 décembre 2019 - 15:32

Rétrospective 2019

Juillet: rougeole, économie et initiative régionale captivent les lecteurs

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2019. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de juillet.

En pleine période estivale où plusieurs personnes étaient en vacances en passant du bon temps en famille ou entre amis, Néomédia Valleyfield poursuivait ses activités normales.

La première portait sur un cas de rougeole qui avait été détecté entre le 9 et le 12 juillet derniers. Le ministère de la Santé et des Services sociaux lançait alors l’appel à la population afin de s’assurer que les vaccins des petits et grands étaient bien à jour.

La seconde nouvelle était d’ordre économique. Le 27 juillet, on rapportait que les familles de la MRC de Beauharnois-Salaberry recevraient plus d’argent de la part du gouvernement du Canada. On y confirmait alors que les prestation 2019-2020 les allocations maximales passeraient à 6639 $ par enfant de moins de six ans et à 5 602 $ pour les 6 à 17 ans. 

La dernière nouvelle et non la moindre a avoir attiré plus de lecture sur notre plateforme web portait sur une initiative régionale. Le 17 juillet dernier, la MRC de Beauharnois-Salaberry lançait la campagne de sensibilisation « Pas de cell au volant, c’est gagnant », qui se déploie encore six mois plus tard. Pour tous les détails, cliquez ici

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.