Publicité
28 décembre 2019 - 15:00

Rétrospective 2019

Juin: logements sociaux, circulation sur le boulevard Monseigneur-Langlois et décès d’un Campivallensien apprécié

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2019. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de juin.

Au début de ce mois presqu’estival, les lecteurs de Néomédia Valleyfield se sont attardés sur une bonne nouvelle en matière communautaire. Le 8 juin, on apprenait que 24 logements sociaux destinés aux familles nombreuses et aux personnes seules seraient construits à Salaberry-de-Valleyfield. Pour relire cette bonne nouvelle. 

Le 26 juin, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield prenait action dans le dossier du boulevard Monseigneur-Langlois. En assemblée du conseil municipal, les élus adoptaient une résolution pour que la circulation sur cette artère principale soit locale seulement. Pour en savoir plus.

La troisième nouvelle d’importance en juin est venu jeter un baume sur le début de l’été et a créée une véritable commotion dans le monde des courses d’hydroplane. Sport par excellence à Salaberry-de-Valleyfield, c’est aussi cette discipline qui a ramené auprès de Dieu l’un des pilotes préférés des Campivallensiens. Néomédia Valleyfield réitère toutes ses condoléances aux proches de Mathieu Daoust.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.