Publicité
27 décembre 2019 - 14:00

Rétrospective 2019

Avril: accident mortel, nouveau resto et témoignage inspirant s’illustrent dans l’actualité

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2019. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois d’avril.

À la toute fin du mois, soit le 30 avril, une nouvelle triste retenait l’attention des lecteurs de Néomédia Valleyfield. Un trentenaire a perdu la vie dans un accident survenu sur le boulevard Monseigneur-Langlois vers 6h50 ce jour-là. Il était entré en collision avec un poids lourd qui tentait de tourner à gauche sur l’artère routière.

Le 7 avril, les lecteurs se sont intéressés à l’ouverture d’un nouveau resto branché à Salaberry-de-Valleyfield.Le restaurant Fourchettes et Pigments, situé au 22 rue du Marché, propose deux menus distincts entre le jour et le soir. Il est la propriété de Ovila David Huard, Sylvain Gauthier et Dominique Carrière. À lire ici

Rédigé en mars, la troisième nouvelle a avoir retenu l’attention en avril a eu un bon rayonnement. Elle mettait en vedette un entrepreneur bien connu et apprécié à Salaberry-de-Valleyfield: le copropriétaire de Régate Kia Valleyfield, Steve Charland. Ce dernier a fait office de président d’honneur d’une soirée tenue à l’école secondaire Arthur-Pigeon de Huntingdon, établissement qu’il a fréquenté durant son adolescence.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.