Publicité
27 décembre 2019 - 13:00

Rétrospective 2019

Mars: incendie, accident de travail et mort suspecte suscitent l’intérêt des lecteurs

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2019. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de mars.

Une fois de plus, l’actualité la plus populaire en ce troisième mois de l’année 2019 est en lien avec les faits divers.

C’est l’incendie d’un bloc-appartements sur la rue Saint-François à Salaberry-de-Valleyfield qui arrive en tête des nouvelles les plus lues sur Néomédia Valleyfield. Publié le 2 mars, l’article relatait que le sinistre avait fait l’objet d’une alerte générale, nécessitant l’intervention des sapeurs de la municipalité et de leurs collègues de Beauharnois et de Coteau-du-Lac.

Dans un deuxième temps, les lecteurs se sont intéressés à une nouvelle relatant qu’un travailleur d’une usine de Salaberry-de-Valleyfield avait subi une décharge électrique dans le cadre de ses fonctions, le 10 mars. Par chance, ce dernier n’a pas été blessé gravement, mais il a fait un détour par le centre hospitalier pour subir des examens plus poussés.

La mort suspecte d’un homme dans la soixantaine survenue le lundi 4 mars retenait aussi l’attention au début du mois. Ce dernier avait été découvert inanimé sur la rue Alphonse-Desjardins.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.