Publicité
26 décembre 2019 - 06:00

Un appel qui fait du chemin

Opération Nez rouge: des bénévoles actifs jusqu’au 31 décembre

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Il reste encore quelques jours aux intéressés pour bénéficier des services de raccompagnement d’Opération Nez rouge dans les Villes de Salaberry-de-Valleyfield et Vaudreuil-Dorion. Les deux branches locales de l’organisme présent à travers le Québec poursuivent leurs activités jusqu’au 31 décembre.

Les fêtards qui auront pris un verre de trop le 31 décembre en soirée pourront compter sur les bénévoles de l’organisme pour les raccompagner, en toute sécurité, à la maison. Le tout, au profit de causes locales comme le Répit Le Zéphyr, à Salaberry-de-Valleyfield et le Centre d’action bénévole L’Actuel de Vaudreuil-Dorion.

211 raccompagnements en trois jours

Au cours de la dernière fin de semaine, soit les 19-20 et 21 décembre, les centrales d’appel des deux localités ont été plus bien sollicitées. À Salaberry-de-Valleyfield, on cumule 211 raccompagnements pour ces trois soirées alors qu’on en a enregistré 165 à Vaudreuil-Dorion pour le 20 et du 21 décembre.

Voici l’horaire des prochaines soirées inscrites au calendrier de l’Opération Nez rouge par secteurs:

Salaberry-de-Valleyfield:

27-28 et 31 décembre

Pour la centrale: (450) 371-4848

Vaudreuil-Dorion:

27-28 et 31 décembre

Pour la centrale: 450-424-4011

En terminant, soulignons que des bénévoles sont toujours recherchés par les deux branches locales. Pour les intéressés, on peut composer le (450) 371-4848 poste 206 pour Salaberry-de-Valleyfield et le (450) 424-2411 pour Vaudreuil-Dorion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.