Publicité
14 décembre 2019 - 09:00

Don de 311 000$ via le Programme de récupération en supermarchés

L'UPA et ses partenaires s'unissent pour les Banques alimentaires du Québec

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Via son Programme de récupération en supermarchés (PRS), les Banques alimentaires du Québec (BAQ) recevront tout un cadeau prochainement et jusqu’en 2024. L’Union des producteurs agricoles (UPA) et plusieurs de ses groupes affiliés se sont engagés à remettre 311 000 $ à cette initiative dont profitera Moisson Sud-Ouest qui dessert trois MRC dans la région.

Ce programme permet de récupérer les aliments invendus en épiceries et de les acheminer vers les personnes vivant de l’insécurité alimentaire. Concrètement, la campagne de financement lancée en juin dernier par l’UPA a permis d’amasser 166 000 $ destinés au PRS.

Ce montant provient des dons suivant: l’UPA (50 000 $), les Producteurs de lait du Québec (50 000 $), la Fédération des producteurs d'œufs du Québec (25 000 $), les Producteurs de grains du Québec (25 000 $), les Producteurs d'œufs d'incubation du Québec (10 000 $), l’Association des producteurs maraîchers du Québec (5 000 $) et la Fédération de l’UPA-Estrie (1 000 $).

À ces sommes s’ajoutent l’engagement des Éleveurs de porcs du Québec, qui avaient déjà conclu un partenariat de six ans avec BAQ pour un montant total de 145 000 $.

Moisson Sud-Ouest recevra une partie de ces dons

Au quotidien, la banque alimentaire située à Salaberry-de-Valleyfield offre un répit alimentaire à plusieurs familles des MRC de Beauharnois-Salaberry, de Vaudreuil-Soulanges et du Haut-Saint-Laurent.

« Moisson Sud-Ouest va recevoir un pourcentage selon le nombre de magasins opérationnels sur son territoire au moment du versement. On ne peut confirmer le montant exact reçu parce que ça sera additionné à d’autres montants dans la campagne », précise à Néomédia Valleyfield la directrice des communications de l’UPA, Geneviève Vouligny-Schnée.

Près de 2 millions de demandes mensuellement

Selon le bilan de la faim 2019 dévoilé récemment par BAQ, au Québec, ce sont près de 500 000 personnes qui, mensuellement, reçoivent des dons de l’une des 19 banques alimentaires de la province ou de leurs membres affiliés. Le réseau des BAQ répond, chaque mois, à 1,9 million de demandes d’aide alimentaire.  Actuellement, ces organismes peuvent répondre à seulement 60% des besoins malgré un déploiement d’efforts constants.

Le président général de l’UPA, Marcel Groleau,  conclut avec l’importance de ce projet : « Le Programme de récupération en supermarchés fait écho à des valeurs primordiales de l’Union telles que la solidarité, l’action collective et la justice sociale. Nourrir le Québec est le but premier de nos membres, ainsi qu'éliminer la faim au sein de la population. À cela s’ajoute la protection de l’environnement, un objectif que les agriculteurs visent à réaliser toujours mieux chaque jour. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.