Publicité
22 novembre 2019 - 11:00

Avec plusieurs autres partenaires

Le CISSSMO est partie prenante d'un guide pour prévenir l'intimidation et la violence

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest a pris part, récemment, à la conception du Guide des ressources en prévention de l’intimidation et de la violence. Cet outil  vise à soutenir les actions de prévention et d’intervention auprès des élèves du primaire et du secondaire pour contrer l’intimidation et la violence.

Ce document est le fruit du travail collaboratif de tous les organismes communautaires, des services de police et de la Table de Jeunesse de Châteauguay, il s’agit d’un outil précieux pour les personnes devant intervenir en cas de problématique associée à l’intimidation et à la violence.

Le Guide s’avère être un outil efficace et simple puisqu’il répertorie les actions préventives ou directes ainsi que les ressources pouvant venir en aide aux intervenants scolaires en cas de besoin. Il est présenté selon divers thèmes, adaptés à la réalité actuelle des milieux :

- la violence dans les relations amoureuses;
-  la banalisation des paroles et gestes en lien avec la sexualité dans les relations amoureuses;
-  la cyberintimidation;
-  la banalisation des paroles et des gestes de violence entre les élèves.


Les membres du comité régional de concertation contre l’intimidation et la violence sont fiers de pouvoir soutenir les écoles lorsqu’elles vivent des problématiques reliées notamment à l’un de ces thèmes et avec la deuxième mouture de ce Guide, il est maintenant plus simple d’avoir toutes les informations à portée de main. En effet, créé de façon ingénieuse, le Guide revêt la forme d’une pochette, permettant le classement de fiches thématiques et les ressources associées. En un seul coup d’œil, l’intervenant peut s’y adresser. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.