Publicité
22 novembre 2019 - 06:00

8863 personnes aidées par mois cette année

Moisson Sud-Ouest: hausse de 19% des demandes en 2019 par rapport à 2018

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À l'aube de la Guignolée des médias, événement visant à recueillir des fonds et des denrées pour la banque alimentaire du Sud-Ouest, le Bilan-Faim 2019 confirme que les besoins sont criants dans la région. Le document dévoile que Moisson Sud-Ouest enregistre plus de 2900 nombre de demandes d’aides alimentaires représentant 8863 personnes aidées par mois. 

Cela représente une hausse importante de 19% par rapport à 2018. Il est aussi à noter que certaines catégories de population, qu’on pensait plus à l’abri, se retrouvent à devoir faire appel aux services de paniers de provisions pour réussir à se nourrir convenablement.

Voici les principales statistiques pour la région qui émanent du Bilan-Faim 2019 pour le Sud-Ouest

- 8863 personnes aidées chaque mois, une augmentation de 19% par rapport à 2018

- 57,2% des ménages sont représentés par les célibataires; 

- 6% des bénéficiaires ont un revenu d’emploi; 

- 13 281 collations offertes aux enfants dans les écoles; 

- Une hausse de 57% des repas offerts dans les popotes roulantes. 

Les célibataires et les personnes en emploi, de plus en plus touchés

L'un des constats du Bilan-Faim 2019:  les célibataires représentent 57,2% des ménages ayant eu recours aux paniers de provisions sur le territoire du Sud-Ouest. Chez la population active, âgée entre 18 et 64 ans, ayant eu recours aux services de paniers de provisions, 6% d’entre eux occupaient un emploi pour la même période, tandis que 8,1% d’entre eux étaient bénéficiaires de pensions de vieillesse.

Les services s’améliorent pour les aînés

On note également une nette amélioration dans les services de repas qui sont rendus aux ainés. Cette évolution est en grande partie attribuable au Programme de Récupération en supermarché (PRS) mis en place par Les Banques alimentaires du Québec. Cette initiative a permis de récupérer collectivement plus de 6,5 millions de kilos de denrées saines et variées en 2018-2019 au Québec.

L’année 2019 marque d’ailleurs une hausse de 57% des repas offerts par les popotes roulantes dans le Sud-Ouest, une augmentation considérable qui illustre l’amélioration des services aux aînés.

Toutes nos actions sont combinées à celles d’un réseau établi à la grandeur du Québec. Collectivement, les Banques alimentaires du Québec répondent à 1,9 million de demandes d’aide alimentaire par mois, ce qui représente 500 000 personnes aidées. Rappelons que la faim au Québec demeure un enjeu important et préoccupant qui touche près d’un Québécois sur 17 des Québécois, dont 49 % de ce nombre sont célibataires et 13,5 % sont en emploi, dans la catégorie des 18-64 ans.

« Notre communauté est tissée serrée et nous sommes très heureux des efforts consentis par chacun pour venir en aide à ses voisins. Tant qu’il y aura des personnes dans le besoin, Moisson Sud-Ouest et le réseau des Banques alimentaires du Québec seront là pour leur tendre la main. Chaque don peut d’ailleurs faire la différence », indique la directrice générale de Moisson Sud-Ouest, banque alimentaire qui dessert les MRC de Vaudreuil-Soulanges, Beauharnois-Salaberry et Haut-Saint-Laurent, Julie Bergevin.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.