Publicité
27 novembre 2019 - 14:00

Révision des normes de développement des terrains des rues de l’École et Sainte-Marie

Consultation publique prévue le 2 décembre à Saint-Urbain-Premier

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les citoyens de Saint-Urbain-Premier sont attendus en grand nombre le 2 décembre au Centre municipal. C’est qu’une consultation publique s’y tiendra, dès 19h, en lien avec la révision des normes de développement des terrains situés sur les rues de l’École et Sainte-Marie.

Lors la séance ordinaire du conseil municipal, tenue le 11 novembre, les élus ont adopté le premier projet de règlement 410-19 modifiant le règlement de zonage numéro 204-02, de façon à revoir les normes de développement des terrains sur la rue de l’École et sur la rue Sainte-Marie et modifier les normes relatives au projet intégré.

L’objectif de la consultation publique est de présenter le projet de règlement mentionné en rubrique visant à revoir le découpage des zones H-3,H-4 H-8, HC-1 HC-3, et P-1, à créer de nouvelles zones, à modifier les usages permis dans ces zones, d’autoriser uniquement des projets intégrés à même la zone H-8 et de revoir les usages autorisés à même cette zone, à contrôler l’architecture à même le règlement de zonage (le nombre et le type de parement, les pentes de toit, les hauteurs des habitations, la hauteur du rez-de-chaussée, l’aménagement du terrain, etc.) et à créer une nouvelle classe d’usage, soit les unités d’habitation accessoire et à instaurer des normes pour contrôler leurs constructions.

Le Centre municipal est situé au 204 rue Principale à Saint-Urbain-Premier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.