Publicité
25 octobre 2019 - 13:00

Pour la rénovation du Manoir Ellice

La Maison des enfants Marie-Rose reçoit une subvention gouvernementale de512 898$

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Depuis plusieurs années, la directrice de la Maison des enfants Marie-Rose de Beauharnois a un rêve: faire l’acquisition du Manoir Ellice pour y déménager les locaux de l’organisme. Le jeudi 24 octobre, le député de Beauharnois, Claude Reid, annonçait, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, la concrétisation de ce souhait grâce à une aide financière de 512 898 $.

Cette somme est accordée à la Maison Marie-Rose dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Elle permettra de rénover le Manoir Ellice, l’édifice seigneurial adjacent aux locaux de l’organisme.

Les travaux ont notamment pour but d’aménager des locaux insonorisés et adaptés pour l’aide aux devoirs, une salle multifonctionnelle et un café-bistro. Par conséquent, un plus grand nombre d’enfants pourront profiter des services en art et en culture qui sont offerts à faibles coûts par la Maison des enfants Marie-Rose.

Ce projet, qui représente des investissements totaux de plus de 1,9 M$, répond à deux priorités régionales qui touchent la culture et l’amélioration de la qualité de vie.

« Le déploiement de la mission de la Maison des enfants Marie-Rose est certes un élément important pour l’épanouissement des enfants et familles de notre communauté. Avec la revitalisation de ce bâtiment patrimonial, ce sont jusqu’à deux fois plus de jeunes qui pourront participer aux ateliers d’art, de musique, d’horticulture et de cuisine », précisait Claude Reid, député de Beauharnois.

De son coté, le ministre responsable de la région de la Montérégie, Christian Dubé a reconnu les efforts de Mme. Lefebvre, directrice de l’organisme et de son équipe. « Cette initiative est l’aboutissement de beaucoup d’efforts et de travail de la part des partenaires de la Maison des enfants Marie-Rose. Je partage donc leur enthousiasme lié la réalisation de cet agrandissement qui permettra aux enfants, aux familles ainsi qu’à la population de Beauharnois et des environs d’avoir accès à un lieu de culture adéquat. »

« La valeur patrimoniale du Manoir Ellice en fait un lieu de rencontre riche de sens et exceptionnel pour le développement communautaire et le rayonnement de la culture. La qualité de vie et la culture étant au cœur des priorités qui guident l’attribution des aides dans le cadre du FARR, nous sommes fiers de lui offrir un second souffle », ajoutait pour sa part Patrick Bousez, président de la Table de concertation des préfets de la Montérégie et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d’appui au rayonnement des régions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.