Publicité
29 octobre 2019 - 14:00

De 9h à 15h

Opération gratuite de déchiquetage le 2 novembre à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield tiendra, le samedi 2 novembre prochain de 9h à 15h, en collaboration avec la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield une opération déchiquetage. Les citoyens intéressés sont invités à y prendre part gratuitement dans le stationnement de l’hôtel de ville (61, rue Sainte-Cécile).

Les participants pourront ainsi détruire de façon sécuritaire leurs documents personnels, désuets, ou confidentiels, tels que de vieux rapports d’impôt, des factures ou des documents bancaires. Cette collecte concerne donc tous les documents contenant des informations pouvant être reliées à une personne ou à une organisation (nom, adresse, etc.). L’opération déchiquetage permet ainsi de se débarrasser de ces documents de manière écoresponsable, grâce à une unité mobile de déchiquetage sécurisé opérée par une compagnie certifiée.

Des agents de la Sûreté du Québec seront sur place lors de l’opération déchiquetage. Comme l’activité se déroule dans le cadre de la Semaine de la prévention de la criminalité, les agents profiteront de l’occasion pour renseigner les participants sur les différents types de fraudes et les meilleures façons de les éviter.

Qui peut en bénéficier?

Le service s’adresse tant aux particuliers qu’aux organismes de Salaberry-de-Valleyfield. Une preuve de résidence est obligatoire. L’opération déchiquetage est rendue possible grâce à un partenariat avec la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield. Cette activité s’inscrit dans le plan d’action en développement durable avec une majeure en environnement (PADD-E) de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.