Publicité
24 octobre 2019 - 07:00

Parc industriel Arthur-Miron

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield est en négociation avec le MTQ pour trouver un plan B

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Tenu le 6 octobre dernier, le référendum visant à doter le parc industriel Arthur-Miron d’infrastructures municipales (égouts et aqueduc) a été rejeté en majorité. Alors que 33 personnes s’y sont opposées et que 11 l’ont approuvé, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield précise qu’elle est actuellement en négociation avec le Ministère des Transports dans ce dossier.

« Selon ce que l’on sait, la volonté du MTQ est de barrer les accès via le boulevard Monseigneur-Langlois aux rues Gaétan, Roger et Cardinal pour ne garder que celui sur Paul-Châtel pour accéder au parc Arthur-Miron. Si le projet est refusé lors du référendum, je ne sais pas ce que le MTQ décidera et la Ville n’a pas grand pouvoir de négociation avec eux. Le ministère va toujours choisir la solution la plus sécuritaire et la moins coûteuse pour eux, même si elle implique de restreindre l’accès aux commerces ayant pignon sur rue sur le boulevard », mentionnait le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux lors d’une consultation publique tenue en présence des citoyens du secteur.

En entrevue vidéo, M. Lemieux explique la suite des choses dans ce dossier. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.