Publicité
22 octobre 2019 - 07:00

Pompiers d'un jour

Une journée à la caserne pour quatre jeunes campivallensiens

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Des écoliers de Salaberry-de-Valleyfield ont eu la chance de vivre l’aventure « Pompier d’un jour », le temps d’une journée. Le vendredi 11 octobre dernier, Ariane Philie, Britany Larocque, Éloi Larocque et Raphaëlle Godin ont eu le privilège d’être entraîné par quelques pompiers du Service de sécurité incendie.

Au cours du mois de septembre, deux techniciens en prévention des incendies ont rencontré l’ensemble des classes de sixième année de Salaberry-de-Valleyfield à qui s’adressait le concours. Un questionnaire sur la prévention devait être rempli et retourné à la caserne lors de la journée « Portes ouvertes » du 5 octobre dernier. Lors de cette journée, l’équipe de prévention des incendies a procédé à un tirage afin de déterminer qui seraient les heureux élus du concours « Pompier d’un jour ».

Une journée dans l’univers des pompiers

Les quatre élèves ont eu droit à un transport bien particulier afin de commencer cette journée. En effet, des membres du Service de sécurité incendie se sont présentés avec des camions de pompier aux écoles des jeunes afin de les amener à la caserne. Dès leur arrivée, les jeunes campivallensiens ont reçu en cadeau un chandail et une casquette du Service. Les enfants ont ensuite revêtu l’habit de combat, puis visité les locaux de la caserne Paul-Marleau. En fin de matinée, les jeunes ont eu l’occasion d’éteindre un feu dans un champ et d’apprendre les méthodes d’extinction.

Après le dîner, ils se sont entraînés avec l’autopompe en plus de procéder au nettoyage et à la remise en service des boyaux d’incendie. Ils ont également pu naviguer sur la baie Saint-François, à bord du bateau de sauvetage. Enfin, leur journée s’est terminée par une remise d’un certificat de reconnaissance!

« La journée « Pompier d’un jour » est grandement appréciée des jeunes depuis le retour de l’activité en 2018! L’expérience que nous leur permettons de vivre représente une occasion unique de voir les dessous de l’univers du métier de pompier et, qui sait, de préparer la relève de demain », mentionne David Carrier, technicien en prévention incendie. Parions que Ariane, Britany, Éloi et Raphaëlle se souviendront longtemps de leur journée!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.