Publicité
13 septembre 2019 - 10:00

Via un don de 2 000$ à l'organisme

Les Éleveurs de porcs de la Montérégie contribuent à la mission de Moisson Sud-Ouest

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Tout récemment, Moisson Sud-Ouest, banque alimentaire qui dessert le Suroît et située à Salaberry-de-Valleyfield, a reçu une somme de 2 000$ du regroupement Les Éleveurs de porcs de la Montérégie. Ce don s’inscrit dans le cadre d’un partenariat de 145 000 $ sur six ans entre les Éleveurs de porcs du Québec et le réseau des Banques alimentaires du Québec.
 

Ces montants permettront de nourrir des familles dans le besoin en supportant la distribution de viande de porc à travers le réseau. Chaque mois, la section montérégienne du réseau des Banques alimentaires du Québec sert plus de 218 000 repas et collations.

« Notre travail, c’est de nourrir les gens de la Montérégie, c’est pourquoi les situations de précarité alimentaire nous ont toujours interpellés », souligne monsieur François Nadeau, président des Éleveurs de porcs de la Montérégie. « Nous profitons de la rentrée scolaire 2019, une période souvent plus difficile économiquement pour les familles dans le besoin, pour faire un don à Moisson Sud-Ouest et ainsi permettre aux familles et particulièrement aux enfants de la Montérégie d’avoir une alimentation saine et propice à l’apprentissage. »

« L’appui financier des Éleveurs de porcs nous aidera grandement à nourrir plus de 21 500 personnes, dont 7 600 enfants, qui ont faim chaque mois en Montérégie. Avec 1 $ de don, nous pouvons offrir trois repas à des gens dans le besoin », s’est réjouie madame Julie Bergevin, directrice générale de Moisson Sud-Ouest.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.