Publicité
11 juillet 2019 - 14:00

Soutien financier du Fonds d'appui au rayonnement des régions

Amélioration de deux pôles nautiques du Parc régional en cours

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La réalisation d’études environnementales et de plans et devis qui sont requis en prévision de travaux de réfection de deux rampes de mise à l’eau. Voilà le mandat confié à l'entreprise WSP Canada inc par le Parc régional de Beauharnois-Salaberry. Celles-ci sont situées à la Halte des Plaisanciers Saint-Stanislas-de-Kostka et à la Halte des VillagesSaint-Louis-de-Gonzague, en bordure du Canal de Beauharnois.

Ce mandat s’inscrit dans une ferme volonté de la MRC de pourvoir le Parc, à ces endroits, de deux pôles nautiques améliorés. Il s’agit d’une première étape obligatoire en vue d’obtenir les autorisations environnementales requises pour permettre la réfection de ces rampes de mise à l’eau.

Ce projet bénéficie d’ailleurs du soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). En effet, dans le cadre du FARR, une aide de 298 016 $ a été accordée au projet. Le coût total de celui-ci est estimé à 376 000 $. La MRC et les municipalités injecteront de leur côté la somme résiduelle.

Des pôles nautiques qui ont leur justification 

Pour la MRC, l’instauration future de ces deux pôles nautiques s’avère stratégique, dans la mesure où ils répondront parfaitement aux orientations et aux objectifs du Plan de valorisation du Parc régional de Beauharnois-Salaberry.

Qui plus est, ces nouvelles installations se révéleront une plus-value, alors que l’ouest du fleuve Saint-Laurent est déjà reconnu comme l’une des zones les plus riches en termes de concentration d’activités et d’attraits et que la MRC elle-même constitue une destination nautique attractive et à fort potentiel de développement.

À preuve : depuis de nombreuses années, le nautisme et le vélo sont les activités les plus recherchées par les touristes dans Beauharnois-Salaberry. En 2018, le nautisme figurait au 1er rang avec 46,5% des demandes, tandis que le vélo figurait au 2e rang avec 37% des demandes. De plus, l’achalandage enregistré à la Halte des Plaisanciers (Saint-Stanislas-de-Kostka) et à la Halte des Villages (Saint-Louis-de-Gonzague), où sont planifiés les deux pôles nautiques du Parc régional, démontre une forte concentration de visiteurs provenant de l’extérieur de la MRC, notamment des MRC de Roussillon, des Jardins-de-Napierville et du Haut-Saint-Laurent.

Rétention de la clientèle et retombées économiques 


« Cette mise à niveau de nos infrastructures nous permettra de bonifier l’offre de services et d’augmenter considérablement l’attractivité de ces pôles d’accueil nautique et cyclo-touristique. Cela permettra par la même occasion de contribuer à la rétention de la clientèle touristique, ce qui générera par ricochet d’’intéressantes retombées dans notre région », conclut la préfête de la MRC, Maude Laberge.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.