Publicité
10 juillet 2019 - 13:00

Plus gros montant jamais amassé par la bannière

IGA et ses marchands remettent 1 150 000$ à la Fondation Charles-Bruneau

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Tour CIBC Charles-Bruneau a pris fin il y a quelques jours. Dans cette optique, IGA et ses marchands ont trouvé une belle façon de souligner sa décennie d'implication auprès de la Fondation Charles-Bruneau. Comment? En remettant à l'organisme le plus gros montant jamais amassé par la bannière, soit 1 150 000 M$.

Ce don, amassé grâce à la mobilisation de ses marchands, consommateurs, clients et partenaires, contribuera notamment au projet Vie de la Fondation, lequel est destiné à améliorer la qualité de vie des enfants atteints du cancer.

Une mobilisation de masse dans le cadre du Tour CIBC Charles-Bruneau :

  • Plus du tiers des participants du Tour provenaient de la grande famille IGA. En effet, plus de 300 des 807 cyclistes étaient de la grande famille IGA.
  • Au total, ce sont 22 406 km qui ont été parcourus par les quelques 300 cyclistes.

Une collecte de fonds originale

  • En mai et juin derniers, IGA a vendu au coût de 2 $ des tatouages temporaires qui s’animaient à l’aide de la réalité augmentée. La collection « durs à cuire » a porté fruit et a permis de vendre plus de 225 000 tatouages au profit de la Fondation Charles-Bruneau.

« La Fondation Charles-Bruneau est des plus reconnaissantes de pouvoir compter sur l’appui d’IGA depuis 10 ans déjà et d’ainsi nous permettre de poursuivre nos engagements en recherche sur les cancers pédiatriques. Nous avons été éblouis par la campagne de collecte de fonds déployée cette année par IGA qui a aussi démontré une mobilisation sans pareil en rassemblant une équipe de 300 cyclistes pour le Tour CIBC Charles-Bruneau 2019 ! Du jamais vu ! Merci à chacun des participants et à chaque employé des différents magasins qui n’ont pas ménagé les efforts pour collecter des fonds pour les enfants atteints du cancer du Québec », précise Pierre Bruneau, porte-parole de la Fondation Charles-Bruneau. 

« Être épiciers, c’est être au cœur de la vie des gens au quotidien. Nous avons un rôle rassembleur et essentiel dans les liens familiaux notamment lors du partage d’un repas. Il allait donc de soi de nous impliquer auprès de la Fondation Charles-Bruneau qui, de par sa mission, souhaite améliorer les conditions de vie les enfants atteints du cancer ainsi que celles de leur famille », ajoute Luc Daigle, président des IGA extra Daigle. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.