Publicité
4 juillet 2019 - 09:39 | Mis à jour : 09:55

Salaberry-de-Valleyfield

Baignade permise dès demain à la plage de Saint-Timothée

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est officiel, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield annonce le retour de la baignade à la plage du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée pour ce vendredi. Rappelons que l'accès à cet endroit, initialement prévu le 15 juin dernier, a dû être retardé. C'est que les forts courants provoqués par le débit élevé du fleuve Saint-Laurent et aux importantes quantités d’eau provenant du lac Ontario a forcé les autorités municipales a repoussé sa date d'ouverture.

Depuis plusieurs semaines, le personnel dédié à la gestion du parc et de la plage, fort de son expérience acquise lors de la fermeture de la plage en 2017 dans les mêmes circonstances, a tout mis en œuvre pour permettre aux citoyens, comme aux visiteurs, de profiter de la plage sans négocier sur la sécurité. À la suite des recommandations de la Société de sauvetage, un nouveau plan d’organisation de sauvetage a été mis en place, adapté aux forts courants et comportant quinze nouvelles mesures de sécurité additionnelles, dont :

  • Restriction de la zone de baignade de la grande plage à 1 m de profondeur (zone sans courant);
  • Fermeture de la plus petite des plages à la baignade (trop de courant);
  • Installation d’une nouvelle ligne de bouées de sauvetage de 192 m de long, comme ligne de sûreté; 
  • Ajout de deux points de surveillance;
  • Modification de la signalisation en place;
  • Acquisition d’une embarcation pneumatique de sauvetage;
  • Formation des sauveteurs pour des interventions de sauvetage en embarcation;
  • Identification d’une zone tampon sécuritaire au-delà de la zone de baignade;
  • Évaluation qualitative quotidienne du courant : un trop fort courant pourrait entraîner une fermeture de la zone de baignade au courant d’une journée.

Méfiance

« Le courant à la surface de l’eau est plus calme que celui sous l’eau. Il est donc important de respecter les limites de zones de baignade. Dépasser les câbles de délimitation, c’est prendre le risque d’être surpris et entrainé au large par le fort courant et dériver vers le barrage d’Hydro-Québec. Le risque repose uniquement sur les baigneurs délinquants qui sortiraient de la zone de baignade, sous-estimant la force du courant. Par leur imprudence, ils se mettent en danger, en plus de mettre les sauveteurs en situation difficile », a expliqué Claudia Meloche, coordonnatrice – Événements et parc régional des Îles.

Principes de sécurité

Il ne faut jamais oublier les principes de sécurité entourant la pratique de ces activités aquatiques, comme le rappelle Claudia Meloche aux usagers : « Soyez prudents et respectez les limites de chacun! Une baignade sécuritaire implique une responsabilité de la part de tous. Les enfants de 6 ans et moins et ceux ne sachant pas nager doivent toujours se trouver à un bras de distance de l’enfant. Les enfants de 12 ans et moins, eux, devraient toujours être accompagnés d’un adulte responsable ayant les deux pieds à l’eau. Les sauveteurs sont là en deuxième ligne ».   

Nouveauté

Le plaisir se prolongera désormais sur la nouvelle terrasse du casse-croûte. Accessible directement par la plage, il est opéré par un nouveau concessionnaire, soit la famille McKinnon, réputée pour leurs grillades de lard. 

La prudence est de mise 

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield rappelle aux plaisanciers que les rampes de mise à l’eau de la Pointe-Bayard et du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée sont fermées jusqu’à avis contraire. Le bassin de Saint-Timothée est donc fermé à la navigation (à moteur ou à rames). La Ville de Salaberry-de-Valleyfield invite la population à respecter les panneaux d’avertissement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.