Publicité
19 juin 2019 - 12:00

Saint-Urbain-Premier

14 500$ amassés pour la chambre hyperbare de Ryan

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La famille du jeune Ryan, demeurant à Saint-Urbain-Premier, pourra se procurer une chambre hyperbare pour le jeune garçon de 16 mois. Atteint d’une forme de paralysie cérébrale qui ralentit son développement, près de 200 personnes se sont réunies lors d’un souper-bénéfice au profit de sa famille.

Au total, c’est 14 500$ qui ont été amassés à cette fin. C’est le 8 juin dernier, en direct du gymnase de l’école primaire de Saint-Urbain-Premier que les généreux contributeurs se sont rendus dès 18h. Notons que l’activité était organisée par l’Association des pompiers volontaires de la localité.

Celles et ceux qui ne pouvaient être présents, ainsi que de nombreuses entreprises locales, ont également contribué généreusement au soutien de cette belle cause.

« La chambre hyperbare permettra d’oxygéner les cellules du cerveau de Ryan pour faire en sorte qu’il se développe le mieux possible malgré sa maladie appelée hémiplégie spathique qui est une forme de paralysie cérébrale », expliquait à Néomédia Valleyfield, Suzie Sylvain, impliquée dans la vente des billets de la soirée avant l’événement.

Dans les faits, Ryan a 16 mois, mais sa maladie fait en sorte qu’il a un important retard de développement. Si bien qu’actuellement, il est au même stade qu’un enfant de six mois en pleine santé.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.