Publicité
8 juin 2019 - 06:00

Dès cet automne et en 2020

Plus de logements sociaux bientôt construits à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dès cet automne, 24 logements sociaux destinés aux familles nombreuses et aux personnes seules feront leur apparition à Salaberry-de-Valleyfield. Un peu plus tard, d’autres logements du même type s’adressant à des types de clientèles bien précis seront aussi bâtis dans la municipalité.

L’information a été confirmée lors du Rendez-vous citoyens avec le maire Miguel Lemieux, le mercredi 5 juin dernier. « Le premier projet qui sera réalisé est le 24 logements. La moitié sera occupée par des familles nombreuses qui ont besoin d’au moins quatre chambres pour loger tout le monde. Le reste des logements seront destinés aux personnes seules et ils seront situés sur un étage séparé », précise le directeur du Service des relations avec le milieu à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, Michel Joly.

25 % du revenu maximal en coût de logement

Le projet immobilier, géré par Office municipal d’habitation de Salaberry-de-Valleyfield sera situé à proximité de l’ancien édifice des Soeurs dominicaines sur le chemin Larocque. « Les personnes seules qui demeureront dans ce bâtiment pourront se prévaloir du programme de supplément de loyer qui leur permettra de débourser 25 % de leurs revenus maximaux pour se loger. Pour pouvoir y habiter, il faudra répondre à des critères bien précis qui seront réévalués annuellement », ajoute-t-il.

Les familles nombreuses elles paieront le prix régulier pour s’abriter. « On voulait faire des logements pour eux, car sur notre territoire, il est difficile pour celles-ci de se loger et d’avoir une chambre pour tous. Le problème n’est pas le coût du loyer, c’est l’espace manquant dans les appartements. »

Pour mener à bien la réalisation de ce projet social, la Ville a offert le terrain gratuitement à l’OMH, en plus de diminuer de façon considérable les taxes municipales de l’organisme pour les cinq prochaines années. Des négociations pour implanter ce projet à Salaberry-de-Valleyfield sont en cours depuis 2009. Éventuellement, une phase 2 pourrait être réalisée au besoin.

APDIS et Centre sur l’Autre-Rive

Les autres projets de logements sociaux qui verront le jour à moyen terme sur le territoire de Salaberry-de-Valleyfield sont ceux de l’APDIS et du Centre sur l’Autre Rive. Dans les deux cas, il s’agira d’appartements supervisés pour une clientèle présentant diverses problématiques de santé.

Dans le cadre de l’APDIS, huit logements pour personnes aux prises avec une déficience intellectuelle seront bâtis en 2020 dans l’Éco-Quartier. Enfin, le Centre sur l’Autre Rive pilotera aussi, au cours des prochaines années, un projet de construction de 16 logements supervisés pour sa clientèle. Les bureaux de l’organisme déménageront aussi dans cet édifice qui prendra place près du IGA.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.