Publicité
23 mai 2019 - 10:00

Née le 23 mai 1919

Le plaisir, secret de longévité de la centenaire Marie-Anna Bérubé-Laberge

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Que faisiez-vous le 23 mai 1919? À cette question, vous répondrez sans doute que vous n’étiez pas né. Anna-Maria Bérubé-Laberge est venue au monde cette journée-là entourée de ses parents. Presque cent ans plus tard, la quasi centenaire célébrait son anniversaire avec sa grande famille à Sainte-Martine.

C’est au Reggiano, restaurant situé au 333 rue Saint-Joseph que se sont réunis enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants, amis et connaissances de la dame qui réside à Granby. Parmi les convives, on retrouvait Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Le plaisir, ingrédient de longévité?

« Elle m’inspire au quotidien car, encore aujourd’hui, elle adore la vie. Elle a un humour incroyable. Par exemple, l’an passé aux fêtes de fin d’année, elle me disait qu’elle rajeunissait et que sa coiffeuse lui avait trouvé des cheveux noirs (rires). Elle m’a confié sa recette de longévité: avoir du plaisir partout et tout le temps! », confiait celle qui fait partie des huit petits-enfants de la centenaire.

Au cours du dernier siècle, Mme Bérubé a quitté sa Gaspésie natale, a travaillé comme assistante-photographe et a rencontré son Fernard. Cinq mois après cette rencontre, le couple Laberge s’épouse pour le meilleur et pour le pire. Les trois années suivantes seront difficiles pour le tandem qui tente de concevoir un enfant.

Depuis la vie l’a bien gâté en lui permettant d’enfanter sept fois. Ses enfants lui donneront huit petits-enfants qui eux, donneront naissance à sept arrières petits-enfants.

Parmi les autres invités à cette fête unique, on retrouvait le député fédéral de Shefford, circonscription où demeure Mme Bérubé-Laberge depuis de nombreuses années. « Ça me fait très plaisir de me joindre à la famille pour ce moment unique. Il est rare qu’on célèbre le 100e anniversaire de quelqu’un, et lorsque ça arrive, il faut fêter ça! J’ai remis à la fêtée un certificat honorifique signé de la main du premier ministre du Canada, un drapeau, une épinglette, des fleurs et une boîte de chocolat. Je souhaite encore plein de belles années à Mme Bérubé Laberge auprès de ses proches », confiait Pierre Breton.

Quant à la principale intéressée, elle s’est dite heureuse d’avoir tout son monde autour d’elle pour célébrer l’occasion. Elle mentionnait même avoir une autre fête à l’agenda pour souligner officiellement son 100e anniversaire aujourd'hui à Granby.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.