Publicité
28 décembre 2018 - 13:00

Revue de l’année 2018

Monde animal, politique et littérature, sujets d’intérêts en juin

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2018. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de juin.

Le 2 juin 2018, les lecteurs découvrent la vétérinaire Céline Leheurteux (photo) qui pratique à la clinique de Saint-Louis-de-Gonzague. Cette passionnée du monde animal a conçu une housse funéraire pour animaux qui l’a mené jusqu’à l’émission Les Dragons. Pour découvrir ou redécouvrir ce produit et comprendre son utilisation, on peut cliquer ici.

Le 27 juin dernier, une guerre de mots survenait entre le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay et son prédécesseur, Claude Haineault. Le premier accusait le second de mauvaise gestion des finances publiques. Après huit ans à la tête de la Ville de Beauharnois, l’ex-premier magistrat tenait à répondre à son successeur. On peut lire sa réplique ici.

La troisième nouvelle qui figure dans le top 3 des plus populaires pour le mois de juin entre dans la catégorie littérature. Les auteurs Marcel Labelle et JacyntheYelle retracent l’histoire en images de la municipalité de Saint-Chrysostome. Le duo d’écrivains y présente 200 photos de 1860 à 1960 avec de courtes explications. Voici le lien pour en apprendre plus sur le sujet.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.