Publicité
27 décembre 2018 - 09:00

Revue de l’année 2018

Environnement, histoire inspirante et disparition retiennent l’attention en mars

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2018. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de mars.

La nouvelle la plus population sur Néomédia Valleyfield pour le mois de mars parlait d’environnement. Intitulé Salaberry-de-Valleyfield vise une collecte des déchets uniforme dès le 1er juillet, l’article visait à partager les nouvelles normes relatives à cette démarche avec les citoyens. Pour se les remémorer, cliquez ici.

Le 8 mars, la seconde nouvelle qui a retenu l’attention avait bien mal commencé, mais elle s’est bien terminée. Un père de trois jeunes enfants, premier répondant de jour et superviseur de nuit dans une usine de carton, Pierre-Luc Vallée a raconté son histoire. Victime d’un accident de travail en février, il tenait à remercier l’équipe du Service de sécurité incendie de Coteau-du-Lac et les paramédics de la CÉTAM qui lui sont venus en aide lors de cette soirée difficile. On peut relire son témoignage.

La troisième nouvelle la plus populaire de ce troisième mois de l’année était plus triste. Le 28 mars, on rapportait la disparition d’un homme de 25 ans de Saint-André-Avellin. Cédrick Séguin avait été vu pour la dernière fois, cinq jours auparavant dans la région de Saint-Constant. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.