Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 décembre 2018 - 11:00

Postes vacants et licenciements

La Ville de Beauharnois va abolir 17 postes dans son organisation dès janvier 2019

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dès le 31 janvier 2019, la Ville de Beauharnois comptera 16 postes de moins dans son organigramme. Alors qu’ils ont adopté un budget 2019 présentant une hausse de 15 % des taxes municipales, les élus de Beauharnois se sont résignés à abolir 17 postes en 2019 afin d’alléger les dépenses administratives.

C’est dans un souci de réduire les dépenses de la municipalité que les élus de Beauharnois restructurent l’organigramme municipal. Des postes syndiqués et des postes-cadres sont affectés par ces abolitions.

Les employés touchés par ces fermetures de postes ont été rencontrés la semaine dernière. Ils ont appris que le 31 janvier 2019, ils ne seront plus à l’emploi de la municipalité. « À l’exception du poste de brigadier scolaire qui prendra fin en juin 2019, tous les autres emplois seront abolis dès la fin janvier 2019. Nous avons convenu avec le personnel ciblé par ces coupes que les rémunérer jusqu’au 19 janvier 2019 en cas de départ immédiat », explique le maire Bruno Tremblay.

Les postes touchés par ce remaniement municipal sont les suivants:

Non comblés:

  • Directrice des ressources humaines et des communications;
  • Inspecteur en bâtiment;
  • Chargé de projets-Ingénierie;
  • Technicienne en comptabilité;
  • Chef de section-Service des loisirs;
  • Coordonnateur-Entretien terrains;
  • Préposé aux loisirs-Terrains (2 postes);
  • Manoeuvre;
  • Plombier;

Licenciement:

  • Conseiller au développement économique ;
  • Conseiller en environnement ;
  • Agent d’information ;
  • Conseiller aux ressources humaines-volet SST;
  • Technicien administration-volet bureautique division ingénierie;
  • Technicien en documentation-archives;
  • Brigadier scolaire;
  • Chargé de projets;

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.