Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 décembre 2018 - 13:00

Horaire flexible, des centaines de points d’arrêt… un service amélioré pour les citoyens.

La ligne 97 devient Taxibus

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Coteau-du-Lac et les municipalités de Les Coteaux et Saint-Zotique ont annoncé l’arrivée du service de transport collectif par taxi, grâce à un partenariat avec Taxibus de Salaberry-de-Valleyfield et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, au bénéfice des citoyens, dans le cadre d’un projet pilote.

La ligne 97 d’EXO remplacée

Dès le 15 décembre prochain, les citoyens de Coteau-du-Lac, Les Coteaux et Saint-Zotique pourront aller et venir à Salaberry-de-Valleyfield à l’aide du service de Taxibus. Ce nouveau service, flexible et pratique, remplacera l’autobus déjà présent dans ces municipalités, soit la ligne 97 d’EXO.

Pour monsieur Yvon Chiasson, maire de Saint-Zotique : « Le transport est identifié comme une priorité dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges. En plus de contribuer à réduire notre empreinte écologique, par la réduction des gaz à effet de serre, le Taxibus nous permet d’être mieux adaptés aux besoins de nos concitoyens en regroupant les usagers. »

Le Taxibus pour tous et tous les jours 

Selon madame Andrée Brosseau, mairesse de Coteau-du-Lac : « Pour qu’un transport collectif soit efficace et utilisé par le plus grand nombre, il se doit d’être flexible, facile d’accès et pratique. Cette entente avec Taxibus nous permet de faire un grand bond vers l’avant en la matière. »

« Nos citoyens doivent considérer Taxibus pour se déplacer facilement dans toutes les situations de la vie quotidienne, que ce soit pour effectuer des achats, aller à des rendez-vous médicaux, se rendre aux établissements d’éducation, au travail ou pour les loisirs », a appuyé monsieur Sylvain Brazeau, maire suppléant de Les Coteaux.

Mutualisation d’un service efficace en permanente amélioration 

Pour le maire de Salaberry- de-Valleyfield, monsieur Miguel Lemieux : « Cette entente multipartite ne fait qu’améliorer les liens interrives que nous avons avec ces municipalités de Soulanges et de Vaudreuil-Dorion. Elle témoigne de l’efficacité de Taxibus Valleyfield, un service en constante amélioration. En 2014, déjà 47 021 personnes avaient été transportées. Enfin, en cohérence avec notre Plan d’action en développement durable, nous sommes heureux de contribuer au développement d’un transport collectif efficace! »

Ce que Taxibus offre de plus

Avec plus de 300 arrêts, son horaire très élargi et flexible, ses grandes facilités de réservation, le service de Taxibus se démarque du transport en commun par autobus. Le système permet aussi de maximiser le déplacement de chaque taxi en mutualisant l’espace disponible dans le même taxi à chaque trajet.

Fonctionnement et tarification

Les usagers pourront réserver, dès le 15 décembre, 24 h / 24 h leur Taxibus en ligne –www.taxibusvalleyfield.com – ou appeler au 450 370-0600, minimum une heure à l’avance. En réservant leur course, ils devront mentionner leurs points de départ et d’arrivée, au plus près du point de destination.

Ce service est disponible de 5 h 20 à 00 h 15, 7 jours sur 7. Les courses seront payables à l’avance à l’aide d’une carte à puce, qui fera son arrivée très prochainement. Les clients doivent se présenter au point de service de leur municipalité pour créer leur dossier d’usager et obtenir leur carte au coût de 7 $.

Le coût du transport va de 4,50 $ à 7 $ selon la distance. Les utilisateurs réguliers peuvent profiter d’un laissez-passer mensuel au coup de 106 $. Notez qu’à compter du 1er janvier 2019, la nouvelle tarification sera de 7,25 $ au lieu de 7 $ et de 110 $ au lieu de 106 $.

Sur la photo de groupe; Yvon Chiasson, maire de St-Zotique, Andrée Brosseau, mairesse de Coteau-du-Lac, Hélène Ouellet, Directrice générale du Taxibus, Miguel Lemieux maire de Salaberry-de-ValleyfieldDV et Sylvain Brazeau, maire suppléant de Les Coteaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.