Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 décembre 2018 - 10:00

6 décembre

Contrer la violence faite aux femmes par une rose le 6 décembre prochain à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Près de 29 ans après la tuerie de l’École polytechnique de Montréal, des fusillades défraient régulièrement les manchettes. Pour contrer la violence faite aux femmes, des organismes de Salaberry-de-Valleyfield distribueront 2000 roses rouges et 15 000 rubans à la population régionale, le 6 décembre prochain.

Rappelons que la violence faite aux femmes peut se traduire sous plusieurs formes. Par exemple, on peut citer de la violence conjugale et familiale, agressions sexuelles, traite à des fins de travail forcé et d’exploitation sexuelle, femmes aux prises avec les gangs de rues et la prostitution en situation d’itinérance ou d’instabilité résidentielle, femmes immigrantes parrainées victimes de mariages forcés et de violences basées sur l’honneur, etc.

« En tant que membre de la société, nous avons tous un rôle à jouer pour lutter contre la violence faite aux femmes. Que ce soit en portant le ruban blanc, en dénonçant un comportement violent de la part de nos proches ou en prenant position contre la violence faite aux femmes, en aidant ou tout simplement en écoutant une victime », précise-t-on dans un communiqué de presse rédigé conjointement par des organismes locaux.

Cette année encore, les organismes de femmes de la région ont choisi de distribuer un peu moins de 2 000 roses rouges dans la MRC Beauharnois-Salaberry. Ces organismes sont: L’Accueil pour Elle centre d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfant, Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (C.A.L.A.C.S.) La Vigie, Le Centre D’Main de Femme, ESPACE Suroît et Option Ressource Travail.

Avec les années, la rose est devenue, pour les gens de la région, le symbole du 6 décembre et est une belle façon d’entamer la discussion.

De plus, le comité organisateur rencontrera les élèves de certaines écoles primaires et secondaires de la région ainsi que du centre de formation professionnelle Pointe-du-Lac pour les inviter à prendre position chaque jour contre la violence faite aux femmes.

Parallèlement à la distribution de près de 2 000 roses, 15 000 rubans blancs seront remis à la population par le biais de 153 organismes et commerces de Salaberry-de-Valleyfield et de Beauharnois. Le port du ruban blanc nous rappelle, chaque année, qu’il ne faut jamais fermer les yeux sur la violence faite aux femmes.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.