Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 novembre 2018 - 08:00

11 novembre

L’indépendance du Québec au coeur du prochain Café Agora à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La politique sera au coeur du prochain Café Agora qui se tiendra le dimanche 11 novembre prochain. C’est à l’auteur du livre Un pays en commun, Éric Martin que reviendra la tâche d’aborder l’indépendance du Québec. Lors de l’activité, il insistera sur le fait qu’il est grand temps de réarticuler cette question nationale.

Pour lui, il est temps de la restructurer dans une perspective émancipatrice. En revisitant les écrits des Aquin, Vadeboncoeur, Dumont, Rioux, du Front de libération des femmes et de Parti pris, M. Martin réactualise le slogan des années 1960-1970 «Socialisme et indépendance».

« Socialisme au sens de démocratisation de l’économie, mais aussi d’une société orientée vers la justice et le bien commun. Indépendance parce qu’aucun projet à visée émancipatrice ne peut être mis en place tant que subsiste le carcan colonial et impérial du fédéralisme canadien sur les Québécois.es et les Autochtones. Un pays en commun propose de renouer avec un «socialisme d’ici», pour sortir du dialogue de sourds entre inclusifs et nationalistes conservateurs et enraciner au Québec un véritable projet de souveraineté républicain et écosocialiste », précise-t-on dans l’invitation.

Les participants intéressés à la conférence pourront se procurer un exemplaire de son ouvrage sur place.

En plus d’être auteur, Éric Martin est aussi docteur en pensée politique et en politique canadienne de l’Université d’Ottawa, professeur de philosophie au Cégep Édouard-Montpetit et chercheur associé à l’IRIS.

Sa conférence se tiendra le dimanche 11 novembre prochain, dès 10h, au 222 Alphonse-Desjardins à Salaberry-de-Vallefield. Des frais de 5$ sont demandés par participant pour couvrir le repas et les frais de déplacement des conférenciers invités.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.