Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 octobre 2018 - 12:00

Grève chez Poste Canada : des retards à prévoir dans à Beauharnois et les environs

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) de la section locale de Montréal sont officiellement en grève depuis 22 h 30, le lundi 29 octobre. C'est près de 6000 travailleurs de la poste qui sont en débrayage aujourd'hui.

Plusieurs villes seront touchées par cette nouvelle journée de grève tournante dont celle de Beauharnois. Les résidents de la région pourraient constater des retards dans la livraison des colis et du courrier. 

Via un communiqué diffusé en fin de soirée, le lundi 29 octobre, la société d'État déclarait : « Montréal est un grand centre de traitements; par conséquent, la grève tournante à cet endroit aura des répercussions importantes sur les opérations. Poste Canada ne ménagera aucun effort pour réduire au minimum l'incidence de la grève ».

Ainsi, aucun ramassage ni livraison de colis et de courrier ne seront effectués aujourd'hui.

Des revendications pour l'avenir

« Nous avons présenté nos principales préoccupations à Postes Canada au tout début du processus de négociation, il y a près d'un an. Nous lui avons alors clairement indiqué que nous refuserions toute entente qui ne comporterait pas de solutions aux problèmes de surcharge de travail et de charges excessives, qui ne créerait pas un nombre accru d'emplois à plein temps et qui n'assurerait pas l'égalité de l'ensemble des travailleuses et travailleurs des postes », explique Mike Palecek, président national du STTP.

« Notre position n'a pas changé. Nous ne négocions pas uniquement pour aujourd'hui, mais aussi pour l'avenir, pour nos membres et pour tout le monde qui compte sur le service postal. » 

Bien que les deux parties soient toujours à la table de négociation, les membres du STTP de l’unité de l’exploitation postale urbaine et de l’unité des factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS) demeurent sans contrat de travail.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.