Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pfizer: Santé Canada autorise une dose de rappel pour les enfants de 5 à 11 ans

durée 10h00
22 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Santé Canada autorise une dose de rappel du vaccin Pfizer-BioNTech pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. 

Il s’agit du premier vaccin contre la COVID-19 autorisé comme dose de rappel dans ce groupe d’âge.  

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) la recommande « après un intervalle d’au moins 6 mois après la fin d’une série primaire de vaccins contre la COVID-19 à tous les enfants de 5 à 11 ans ». 

Le CCNI recommande également que les enfants de 5 à 11 ans, «qui sont modérément à sévèrement immunodéprimés, soient immunisés par une série primaire à trois doses avec un vaccin à ARNm, en respectant un intervalle de 4 à 8 semaines entre chaque dose». 

Selon le CCNI, « en date du 17 juillet 2022, 42 % de la population âgée de 5 à 11 ans au Canada était vaccinée avec une série primaire ».

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 septembre 2022

Contraception orale d'urgence: une capsule vidéo pour mieux guider

Décidément, il existe des journées mondiales pour tous les sujets. Si certaines thématiques peuvent sembler loufoques, d’autres ont définitivement leur raison d’être. C’est d’ailleurs le cas aujourd’hui en cette Journée mondiale de la contraception. On pourrait la croire facilement accessible, pourtant, ce n’est toujours pas le cas, et ce, même ...

7 septembre 2022

Le vaccin bivalent accessible dès demain

Le directeur de la Santé publique, le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse pour annoncer l’arrivée du vaccin bivalent et faire le point sur la situation sur la COVID-19.  Malgré la rentrée scolaire et la reprise des activités, les experts remarquent que le nombre de cas est toujours en baisse, ainsi que l’absentéisme du côté du ...

12 août 2022

Les femmes enceintes auraient moins d'effets secondaires du vaccin contre la COVID-19

Une nouvelle étude canadienne suggère que les femmes enceintes ont des effets secondaires moins graves après le vaccin contre la COVID-19 que les femmes qui ne sont pas enceintes. Le Réseau national canadien pour la sécurité des vaccins a recueilli des données auprès de 191 360 femmes vaccinées âgées de 15 à 49 ans entre décembre 2020 et novembre ...