Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les parents pouvaient déjà prendre rendez-vous sur le site de Clic Santé

La vaccination pour les enfant de moins de quatre ans s'ouvre au Québec

durée 04h00
25 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les enfants âgés de six mois à quatre ans pourront se faire vacciner contre la COVID-19 au Québec à compter de lundi.

C'est le dernier groupe d'âge à avoir obtenu l'autorisation de Santé Canada pour la vaccination. L'agence fédérale a donné son aval le 14 juillet au vaccin Spikevax de Moderna pour les jeunes enfants. 

Les parents pouvaient déjà prendre rendez-vous sur le site de Clic Santé pour leurs tout-petits afin de recevoir une première dose du vaccin. 

Le Québec a obtenu une première livraison de plus de 70 000 doses cette semaine, avait indiqué le directeur de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, en conférence de presse jeudi à Montréal. La classe d'âge des six mois à quatre ans représente environ 400 000 enfants. Aucun objectif n'a été fixé.

Le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) a donné à son tour son aval au vaccin, disant qu'il génère une «bonne réponse immunitaire chez les enfants après deux doses» avec un dosage réduit, avait détaillé le ministère de la Santé et des Services sociaux dans un communiqué.

Pour les enfants immunodéprimés, le CIQ recommande trois doses, en utilisant un intervalle minimal de quatre semaines entre chaque dose. Tandis qu'une seule dose est suffisante pour un enfant en bonne santé ayant déjà eu la COVID-19.

Le Dr Luc Boileau a aussi indiqué la semaine dernière que les tout-petits recevront une dose réduite représentant le quart de celle données aux adultes.

---

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 août 2022

Les femmes enceintes auraient moins d'effets secondaires du vaccin contre la COVID-19

Une nouvelle étude canadienne suggère que les femmes enceintes ont des effets secondaires moins graves après le vaccin contre la COVID-19 que les femmes qui ne sont pas enceintes. Le Réseau national canadien pour la sécurité des vaccins a recueilli des données auprès de 191 360 femmes vaccinées âgées de 15 à 49 ans entre décembre 2020 et novembre ...

8 août 2022

Opioïdes: les jeunes disent manquer de ressources

Les adolescents qui doivent prendre des opioïdes pour des problèmes de santé affirment manquer de ressources pour gérer adéquatement leur médication, ont constaté des chercheurs montréalais qui ont participé à une vaste étude pancanadienne. Des centres de santé et des organismes de Montréal, de Toronto, d'Halifax, de Calgary et de Vancouver ont ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...