Publicité

22 septembre 2021 - 06:00

Moins d’écoles touchée

Le nombre cas toujours à la baisse dans la région

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Alors qu’une quatrième vague semble frapper bien des régions du Québec, le nombre de cas de COVID-19 continue de baisser dans la MRC de Beauharnois-Salaberry selon les données émises par la Direction de la santé publique de la Montérégie. 

La région dénombre 36 cas actifs contrairement à 48 la semaine dernière et 58 la semaine auparavant. 

Les données sur le dépistage par MRC ne sont actuellement pas disponibles, ce qui pourrait expliquer, si la population se fait moins tester, que moins de cas sont recensés.

Bien que les moins de 10 ans représentent un peu plus du quart des infections en Montérégie, et que 43% des éclosions actives sont dans le milieu scolaire, deux écoles de moins du Centre de service scolaire de la Vallée-des-Tisserands figurent sur la liste des écoles touchées. 

Un total de 11 écoles ont au moins un cas, dont une est touchée pour une première fois et une autre à nouveau, soit l’école Frédéric-Girard et l’école St-Agnes à Salaberry-de-Valleyfield.

La couverture vaccinale est quant à elle au même stade que la semaine dernière pour les 12 à 17 ans dans Beauharnois-Salaberry avec 72,8% de ce groupe ayant reçu les deux doses. La proportion de la population totale adéquatement vaccinée est quant à elle à 74%

La vaccination des 5 à 11 ans, tel que le recommande la pharmaceutique Pfizer-BioNtech, pourrait changer la donne si elle est approuvée par Santé Canada. D’ici là, la limitation des infections grâce aux mesures sanitaires devra être d’usage dans les écoles. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.