Publicité
15 octobre 2019 - 12:00

Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest

Patrick Murphy-Lavallée accède au poste de président-directeur général adjoint du CISSSMO

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

La ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann a annoncé le 9 octobre dernier la nomination de monsieur Patrick Murphy-Lavallée à titre de président-directeur général adjoint du CISSS de la Montérégie-Ouest. Cette nomination prend effet le 28 octobre 2019.  Il succède ainsi à Céline Rouleau qui a quitté récemment pour la retraite.

Détenteur d’une maîtrise en administration des services communautaires et promotion de la santé obtenue au California College for Health Sciences, Patrick Murphy-Lavallée est également titulaire d’un baccalauréat en sciences de la santé, profil ergothérapie de l’Université Laval.

Gestionnaire de renom, il possède plus de 28 années d’expérience dans le réseau de la santé et des services sociaux, dont 13 à titre de cadre supérieur. Il occupe actuellement le poste de directeur général adjoint, affaires universitaires et développement des processus au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Monsieur Murphy-Lavallée est reconnu pour son leadership mobilisateur.

« Monsieur Murphy-Lavallée est un gestionnaire de grande expérience qui a fait ses preuves dans diverses organisations. Je suis confiant que son engagement à contribuer à l’amélioration des soins et services offerts à la population ainsi que sa connaissance approfondie des enjeux cliniques nous seront bénéfiques pour réaliser l’ensemble des projets de notre organisation », a déclaré monsieur Yves Masse, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.