Publicité
15 mai 2019 - 12:00

Dix ans après la première version mise en ligne

Un nouveau Portail Santé pour le CISSS de la Montérégie

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Une décennie s’est écoulée depuis la première mise en ligne du Portail Santé du Centre de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. Inutile de dire que l’outil était désuet et avait besoin d’une bonne cure de rajeunissement. Après deux ans de travail, c’est le mardi 14 mai que le CISSSMO présentait la nouvelle version de cet outil web 2.0.

Celle-ci est au goût du jour et dessert la clientèle établie en Montérégie (Ouest, Centre et Est), soit de Pointe-Fortune jusqu’à Sorel-Tracy. Un peu plus de 1,4 million d’habitants pourront trouver de l’information pertinente ou des renseignements sur un service près de chez eux en visitant le www.santemonteregie.qc.ca.

Les internautes qui naviguent sur cette plateforme web peuvent, par exemple, en apprendre plus sur une centaine de soins offerts en Montérégie et répartis dans plus de 220 installations, des conseils santé, des nouvelles des trois établissements du territoire et des offres d’emploi disponibles.

Adaptée aux appareils mobiles

Lancée en 2009, la première version n’était pas adaptée à la navigation avec un téléphone cellulaire. La nouvelle mouture répond davantage aux besoins de la population en facilitant l’accès aux informations recherchées.

Le site au design moderne a été conçu pour faciliter la navigation « responsive ». Un ciblage de l’information pertinente sur la base du code postal a été ajouté. Pourquoi? Afin de présenter les services situés à proximité, sans que l’utilisateur ait à savoir dans quel territoire du CISSS il se trouve.

Selon Yves Masse, le directeur général du CISSSMO, plus d’une cinquantaine de ressources ont mis leurs efforts en commun pour permettre la concrétisation de ce projet. « Chaque année, près de 955 000 personnes visitent notre site Internet. Celui-ci doit donc être complet, pertinent et facile d’accès. Au total, près de soixante personnes ont mis l’épaule à la roue dans ce dossier. C’est un bel exemple d’une collaboration réalisée au bénéfice de la population », soulignait-il.

De son côté, la directrice adjointe aux ressources humaines et aux communications, Cynthia Paquet, dont l’équipe a participé concrètement au projet, tenait à préciser que la nouvelle plateforme a été testée. « On a eu des focus groupes pour recueillir des commentaires tout au long du processus de création. Nous voulions vraiment offrir une navigation simplifiée, intuitive, informative et facile d’accès », conclut-elle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.