Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 août 2018 - 07:00

Atteint de leucémie de type LAL

Une campagne de sociofinancement pour soutenir une famille de Saint-Louis-de-Gonzague

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Jusqu’au début du mois de juillet 2018, la famille Gariépy de Saint-Louis-de-Gonzague était tout à fait normale. Elle est composée de quatre membres, dont Vincent, bientôt 16 ans qui étudie à la polyvalente Arthur-Pigeon de Huntingdon. Puis, sans être invitée, la maladie s’est immiscée dans le quotidien de ce clan tissé serré.

Le 19 juillet dernier, Vincent apprenait l’origine de la maladie qui lui donnait du fil à retordre depuis le printemps dernier: leucémie de type LAL. Alors en vacances avec sa famille à Sandbanks, en Ontario, Vincent a été hospitalisé à Kingston pour une forte douleur au bas du dos.  C’était le 13 juillet dernier. Six jours plus tard, le diagnostic tombait.

Le lendemain, soit le 20 juillet, Vincent était transféré à l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal, où il demeure hospitalisé à ce jour. Depuis, Vincent reçoit des traitements de chimiothérapie au quotidien, sous la supervision des médecins et de ses proches, dont sa copine Marie-Ève, son meilleur ami, Félix, sa soeur Laurence et ses parents.

Puis, il y a quelques jours, une initiative est née de Valérie Samson et Chantal Cyr, amies de Claudia, la maman de Vincent. Elle a démarré, via la plateforme gofundme.com, une campagne de sociofinancement afin d’aider monétairement la famille Gariépy.

Au départ, l’objectif financier était fixé è 1 500$. À ce jour, 3 730 $ ont été amassés pour le jeune homme et sa famille. Tout l’argent recueilli par le biais de cette démarche sera investi dans la guérison de Vincent.

La somme amassée pourra servir à payer l’essence pour les nombreux aller-retour à l’hôpital, l’épicerie, le stationnement à l’hôpital, les vêtements adaptés pour Vincent ou toutes autres dépenses liées à son hospitalisation.

Si tout va comme prévu, Vincent pourrait dormir dans son lit, à la maison, autour du 24 août. Pour l’heure, il fera l’école à la maison et retrouvera ses camarades dès que la santé lui permettra de poursuivre une autre étape importante de sa vie: son secondaire 5. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.