Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2018 - 07:00

D’après vous, qui s’expose au risque de faire un surdosage d'opioïdes?

Une surdose d’opioïdes peut être mortelle, voyez comment réduire les risques…

Les surdoses causées par les opioïdes peuvent arriver à n'importe qui. Dans cette optique, Santé Canada y va de quelques conseils sur le sujet. 

Certains facteurs augmentent le risque tel que :

  • de prendre des opioïdes sur ordonnance à des doses supérieures à ce qui est recommandé
  • de prendre des opioïdes avec de l’alcool ou des sédatifs
  • de s’injecter des drogues
  • d’utiliser des drogues dont le degré de pureté ou la puissance est inconnue
  • l’état de santé, comme une maladie du cœur, une maladie du foie ou du rein, des problèmes respiratoires.

De plus, des opioïdes très puissants appelés fentanyl et carfentanil peuvent s’avérer particulièrement dangereux, car ils :

  • peuvent être fatals même à très petite dose
  • peuvent être mélangés aux drogues de la rue ou être vendus en tant que drogues de la rue telles que :
    • l’héroïne
    • la cocaïne
    • les médicaments d’ordonnance contrefaits comme l’oxycodone

Si vous avez recours aux opioïdes, vous pouvez réduire le risque de surdosage entraînant la mort en :

·         n’en consommant pas seul

·         ayant à votre disposition une trousse de naloxone et en sachant comment l’utiliser

·         prenant une petite dose d’opioïdes d’abord pour en vérifier la puissance

·         ne prenant pas d’opioïdes avec de l’alcool ou d’autres médicaments (sauf indication contraire)

Pour en apprendre plus et aussi pour savoir comment réagir à un surdosage d’opioïdes, consulter la page Surdosage d’opioïde.  

Pour plus d’information sur la crise des opioïdes au Canada, et notamment pour accéder à des outils de sensibilisation, cliquez ICI.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.