Publicité

21 décembre 2021 - 09:12

En cours

La révision de la politique des aînés avance à Saint-Louis-de-Gonzague

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le comité de pilotage mis en place à Saint-Louis-de-Gonzague pour réviser la politique des ainés, intégrant la politique familiale, poursuit son travail de diagnostic du milieu. En octobre, les bénévoles ont réfléchi aux actions, réalisées ou non, figurant au plan adopté en 2013 en matière d’habitat-milieu de vie et de participation sociale.

Ce processus a amené les membres du comité à se poser les questions suivantes : Que pensons-nous de ce besoin, de cette action ou de cet objectif de 2013 ? A-t-on obtenu réponse à ce besoin ? Pas du tout, en partie, en totalité ? Aimerions-nous questionner les citoyens sur cet aspect ? Que voulons-nous vérifier ou valider ? Y a-t-il d’autres éléments en lien avec le « pétale » que nous aimerions questionner ou ajouter ?

Le comité a également pris connaissance des projets en cours et futurs sur le plan de l’habitation ainsi que des initiatives de la Municipalité afin d’augmenter la participation sociale des aînés au sein de la communauté.

En novembre, le comité a refait le même exercice, chaque membre de son côté, pour les pétales espaces extérieurs et bâtiments, respect et inclusion sociale ainsi que sécurité. Les bénévoles ont partagé leur réflexion au cours d’une rencontre en décembre.

La démarche MADA (Municipalité amie des ainés) bénéficie d’un appui financier du gouvernement du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.