Publicité

20 février 2021 - 13:00

La politique familiale sera aussi mis au goût du jour

Subvention de 12 300$ à Saint-Louis-de-Gonzague pour la mise à jour de sa politique MADA

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Municipalité de Saint-Louis-de-Gonzague a appris, plus tôt cette semaine, qu’elle est bénéficiaire d’une financement de 12 300$. Cette somme lui a été octroyée à la suite de l’appel  de projets 2020-2021 du programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

Selon le Coordonnateur Loisir et Communication au sein de la Municipalité de Saint-Louis-de-Gonzague, Marc-André Dumouchel, cette subvention obtenue est en lien avec la mise à jour de la politique MADA.

« La Municipalité avait adopté sa première politique familiale et MADA en 2013. Nous amorçons donc la mise à jour de cette politique afin de nous assurer de toujours répondre aux besoins de notre population. Nous profiterons également de l’occasion pour faire la mise à jour de notre Politique familiale », indique-t-il par le fait même.

L’élaboration de la Politique MADA touchera plusieurs aspects dont: Espaces extérieurs et bâtiments, Habitat, milieu de vie, Transport-mobilité, Participation sociale, Loisirs, Respect et inclusion sociale, communication et formation, Santé et services sociaux et sécurité.

L’appel de projets auquel à participé la Municipalité de Saint-Louis-de-Gonzague s’est déroulé du 31 août au 21 octobre dernier.

Rappelons que les montants octroyés s’inscrivent dans le cadre du volet 1 du programme. Celui- ci a pour but de soutenir les municipalités, les MRC et les communautés autochtones qui entreprennent une démarche MADA, en vue de réaliser une politique et un plan d’action qui répondent aux besoins des aînés et qui visent à améliorer leurs conditions de vie.

Ce volet prévoit :

- une aide financière déterminée en fonction de la taille de la municipalité;

- un accompagnement technique incluant, entre autres, l’aide-conseil et les

recommandations sur tous les aspects relatifs à la démarche MADA.

« Les projets soutenus dans le cadre de ce programme témoignent de l’engagement des gens d’ici à promouvoir le mieux-être des aînés, et nous pouvons en être vraiment fiers. De telles initiatives sont à la fois rassembleuses et porteuses pour nos communautés et elles auront un effet positif considérable sur la qualité de vie de ces personnes âgées, favorisant par le fait même leur épanouissement, et ce, de manière durable. Je remercie d’ailleurs la ministre Marguerite Blais et ses équipes pour leur appui », conclut Claude Reid, député de Beauharnois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.