Publicité

24 mai 2020 - 10:00

Salaberry-de-Valleyfield

CISSSMO salue la construction d'une maison des aînés sur son territoire

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le CISSS de la Montérégie-Ouest se réjouit de la construction d’une maison des aînés et alternative à Salaberry-de-Valleyfield qui ouvrira ses portes en 2022 comme annoncé par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et du député de Beauharnois, Claude Reid.

Cette maison des aînés et alternative aura 96 places à la disposition de la population de la région, soit 72 places pour aînés et 24 places pour des adultes ayant des besoins spécifiques.

La Montérégie-Ouest a l’une des plus fortes croissances populationnelles à l’échelle nationale ainsi qu’un vieillissement de la population accru. En effet, selon les prévisions, le nombre de personnes de 75 ans et plus doublera d’ici 2036 dans le Suroît

Présentement, plus de 2 000 personnes âgées et adultes ayant des besoins spécifiques sont hébergées dans les CHSLD publics, privés conventionnés et privés, ainsi que dans les ressources intermédiaires du territoire de la Montérégie-Ouest. On estime un besoin de 100 places d’hébergement supplémentaires par année pour l’ensemble du territoire afin de répondre à la demande croissante. Le projet de maison des aînés répond donc à un réel besoin pour la population du Suroît et de la Montérégie-Ouest.

 « L’ajout de places d’hébergement sur le territoire est une priorité. Grâce à des plus petites unités et une proximité avec des jardins et un Centre de la petite enfance, cette maison des aînés favorisera les liens avec la communauté où elle est implantée pour le bien-être de nos personnes âgées, confirmant la volonté d’offrir un milieu de vie à échelle humaine qui se rapproche davantage d’un domicile », affirme Yves Masse, Président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.