Publicité

8 février 2020 - 09:00

Un organisme essentiel dans la communauté

Deux activités de financement à venir pour le Centre d’action bénévole de Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au quotidien, le Centre d’action bénévole de Beauharnois joue un rôle essentiel auprès des aînés de cette municipalité et de celle de Saint-Étienne-de-Beauharnois et de Saint-Louis-de-Gonzague. Prochainement, l’organisme tiendra deux activités de financement pour les intéressés.

« Les sommes recueillies lors de ce type d’activité servent à deux choses. La première est de nous permettre de poursuivre les services offerts aux aînés de ces territoires, mais aussi de réparer et d’acheter des équipements pour nous permettre de le faire au quotidien », explique Nana Djadah, conseillère en communications et animation au sein du CAB Beauharnois.

Annuellement, c’est 400 bénéficiaires qui sont aidés au quotidien par l’organisme de Beauharnois. Ceux-ci sont âgés de 65 ans et plus ou sont en perte d’autonomie. Pour ces deux types de clientèle, le CAB Beauharnois propose des services de repas, d’accompagnement, de transport ou le bonjour quotidien.

Deux activités à venir

La première activité qui permettra à l’organisme de renflouer ses coffres se tiendra le 19 février être 11h et 13h30 et de 17h à 19h à la salle Marie-Rose du Centre communautaire de Beauharnois. Au cours de la ournée Smoke Meat en salle, il sera possible de déguster un bon repas à peu de frais, tout en soutenant un organisme de la région.

La seconde activité de financement débutera peu après la première, soit le 24 février prochain et prendra fin ke 3 avril. Durant cette période, sept choix de tartes de Pâques seront offertes aux dents sucrées, soit sucre, bleuets, fraises, cerises, pommes, raisins et framboises en format six pouces ou neuf pouces.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.