X
Rechercher
Publicité

Immobilier

Le Parti Libéral propose la suppression de la taxe de Bienvenue

durée 14h00
4 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Michel Lhomme, Journaliste

Cela ne concernerait que les Québécois souhaitant acquérir une première propriété, mais c’est une proposition qui fait déjà grand bruit : le Parti Libéral du Québec (PLQ) propose la suppression de la taxe de Bienvenue. 

L’annonce en a été faite ce dimanche par la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade, ainsi que par la porte-parole en habitation et députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols. 

Depuis le début de la pandémie, le marché de l’immobilier connait une flambée que rien ne semble arrêter : retards dans les constructions, envie de plus d’espaces, télétravail, démographie… les raisons sont nombreuses et, selon les experts du secteur, ne laissent pas envisager une stabilisation du marché avant plusieurs mois, voire plusieurs années.

Avec cette proposition l’objectif du PLQ est d’apporter une réponse aux Québécois. « Il est devenu de plus en plus difficile pour les Québécois de suivre le rythme de l’inflation dans le marché immobilier. Ce problème d’accessibilité est préoccupant, surtout qu’il touche tout particulièrement les jeunes et les familles québécoises », a déclaré Marie-Claude Nichols.

S’il s’agit d’aider les familles, le parti souhaite ne pas pénaliser les villes qui bénéficient d’importantes ressources grâce à cette taxe. C’est pourquoi la proposition s’accompagne d’un plan de compensation pour les municipalités.
Outre cette mesure phare, mesdames Anglade et Nichols ont également présenté un paquet de propositions complémentaires comme la bonification du régime d’accès à la propriété (en le portant de 35 à 50 000 $ et en en assouplissant les règles) ou l’encadrement des opérations d’achat-revente. 

« L’abolition de la taxe de bienvenue pour l’achat d’une première propriété, ainsi que les autres engagements que nous prenons, vont aider ceux qui rêvent de devenir propriétaires à le faire », de conclure Dominique Anglade.

Pour ceux qui en doutaient, la campagne est bien lancée.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 avril 2022

Claude DeBellefeuille discute de la réforme du régime de l'assurance-emploi

La députée fédérale de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille accueillait ce vendredi ses collègues de la Chambre des communes Louise Chabot,  députée de Thérèse-De Blainville et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Travail, Emploi, Développement de la main-d’œuvre et Inclusion des personnes en situation de handicap et Alain Therrien, ...

27 avril 2022

Loi sur les nouvelles en ligne: Facebook a de sérieuses inquiétudes

Le géant numérique Meta dit avoir de «sérieuses inquiétudes» concernant le projet de loi sur les nouvelles en ligne du gouvernement fédéral, qui obligerait les entreprises technologiques à indemniser les médias pour la réutilisation de leur travail sur les plateformes de médias sociaux. Rachel Curran de Meta Canada a indiqué mardi devant un ...

26 avril 2022

Émilie Poirier sera candidate Québec Solidaire dans Beauharnois

C’est Émilie Poirier qui défendra les couleurs de Québec solidaire dans la circonscription de Beauharnois, lors des élections du 3 octobre prochain. Elle a été choisie à l’unanimité par les membres du comté, réunis ce mercredi au café culturel de la Factrie.  Québec Solidaire tient sa candidate pour Beauharnois : Émilie Poirier. Originaire de ...