Publicité

30 avril 2021 - 12:00

Emplois d’été Canada

Ottawa investit 1,7 million dans Salaberry-Suroît

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

La députée fédérale de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, annonce que 125 employeurs de la circonscription se partageront tout près de 1,7 M$ dans le cadre du programme Emplois d’été Canada. Cet important investissement permettra la création de 328 emplois destinés à l’embauche de jeunes âgés entre 15 et 30 ans.

« Nous avions un budget initial de 1,4 millions $ dédié pour la circonscription. Les besoins sont tellement grands, et les projets soumis étaient d’une qualité exceptionnelle, j’ai donc réussi à obtenir près de 300 000$ de plus pour nos jeunes de la circonscription. C’est une année record! », se réjouit la députée.

Consciente que la pandémie a touché plus durement certains secteurs, Claude DeBellefeuille a priorisé des emplois diversifiés, partout dans la circonscription. Les postes disponibles sont créés dans les camps de jour, dans des entreprises à vocation touristique ou même auprès de producteurs agricoles biologiques de la région.

« Dans le cadre d’une relance économique, ces 1,7 million sont bienvenus, plus particulièrement dans le contexte pandémique actuel où les besoins sont criants. C’est une bouffée d’air frais et de bonnes nouvelles tant pour les organismes à but non lucratif que pour les entreprises privées de Salaberry-Suroît. Avec cet investissement majeur, les jeunes de Salaberry-Suroît pourront profiter de nouvelles opportunités d’emplois diversifiés et vivre une expérience de travail enrichissante. Il me tarde d’aller à leur rencontre », conclut la députée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.