Publicité

9 mars 2021 - 09:00

En novembre prochain

Alain Dubuc se présentera à la mairie de Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À près de neuf mois des élections municipales de novembre 2021, le citoyen de Beauharnois, Alain Dubuc, annonce officiellement sa candidature à la mairie de cette municipalité. Notons que par le passé M. Dubuc a occupé les fonctions de conseiller municipal de 1994 à 2001.

« J’ai évidemment un intérêt pour la politique et je savais déjà en quittant, en 2001, que je me représenterais un jour. Aujourd’hui, ma carrière de gestionnaire est terminée et j’ai du temps et la volonté de mettre mes compétences au service des citoyens de Beauharnois », lance le principal intéressé au bout du fil lors d’une entrevue avec Néomédia.

Pourquoi avoir opté pour le poste de maire et non pour celui de conseiller? « Parce que je l’ai déjà fait. Je crois avec humilité posséder toutes les compétences nécessaires pour occuper ce poste et faire prospérer notre ville à sa juste valeur. Ma carrière de directeur général d’entreprise générant plus de 60 millions de chiffre d’affaires annuellement, ma formation universitaire en administration des affaires et en développement économique m’ont permis de développer les aptitudes et les compétences nécessaires pour relever ce grand défi », ajoute-t-il.

Bien connu à Beauharnois, M. Dubuc est un citoyen très impliqué dans la vie communautaire. Il a notamment été président de la Fête des Citoyens à deux reprises, président de l’association récréative des Pompiers volontaires et est l’ un des membres fondateurs de la Coop de santé. Actuellement, il siège sur le conseil d’administration de la Maison des enfants Marie-Rose de Beauharnois.

« Je m’engage à travailler en étroite collaboration avec l’équipe de conseillers que les citoyens choisiront d’élire dans chacun des quartiers, et ce, sans relâche, avec sincérité et honnêteté comme je l’ai toujours fait », conclut-il.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.