Publicité

12 février 2021 - 12:00

Investiture du Bloc Québécois

Claude DeBellefeuille sollicitera un nouveau mandat dans Salaberry-Suroît

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Même si la date des élections fédérales n’est pas encore déterminée, le Bloc Québécois a tenu ce jeudi 11 février à 17h, l’investiture dans la circonscription de Salaberry-Suroît. Sans surprise, c’est l’actuelle députée de ce comté à la Chambre des Communes, Claude DeBellefeuille qui a été élue de manière virtuelle en présence de 80 invités.

Parmi les personnes présentes, on notait la présence de plusieurs maires de la circonscription, mais aussi de députés du Bloc Québécois et collègues de Mme DeBellefeuille au parlement d’Ottawa. Des militants, proches et collaborateurs de l’élue au quotidien se sont aussi donnés rendez-vous sur la plateforme Zoom pour assister à ce moment important.

Appréciée par tous

Tous les intervenants qui ont pris la parole n’avaient que de bons mots pour celle qui représente Salaberry-Suroît aux Communes. « Elle a un très grand coeur et une oreille bienveillante. Gestionnaire d’expérience, elle possède un bon jugement et une gentillesse incontestable. C’est un modèle de résilience pour tous ses collègues. Malgré un revers aux élections de 2015, elle est revenue en 2019 sans hésitation. C’est un bel exemple et pour plusieurs d’entre nous, elle fait partie de la catégorie des grands », a précisé le député de Berthier—Maskinongé, Yves Perron, ajoutant qu’il n’a pas eu « la chance » de voir le côté plus autoritaire de Mme DeBellefeuille qui est aussi la Whip du Bloc Québécois

Parmi les absents de la soirée, on comptait le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux qui a quand même fait sentir sa présence. Un mot d’encouragement rédigé de sa main a été lue pendant l’investiture virtuelle. Ce dernier connaît bien Mme DeBellefeuille puisqu’il a agit pendant dix ans comme attaché politique du député Guy Leclair.

Une sixième investiture

La principale intéressée à profiter de son tour de parole pour remercier ses supporteurs, mais aussi ses équipes dans le comté et à Ottawa pour tout le travail accompli.  « Il y a deux ans, quand j’ai annoncé mon retour sur la scène fédérale, rien n’était joué. Maintenant, avec la forte représentation des députés du Bloc Québécois, on sent vraiment que le Québec est à l’ordre du jour. C’est très motivant pour moi puisqu’on fait toute une différence. C’est avec fierté que je me présenterai une sixième fois devant les électeurs de la région comme candidate du Bloc Québécois, » a déclaré Claude DeBellefeuille.

Femme d’équipe, elle a aussi donné beaucoup de crédit à ses équipes terrain qui oeuvrent autant dans le comté, qu’au cabinet de la whiperie. « Je réussis, avec eux, à accomplir un travail colossal quotidiennement auprès des citoyens, des municipalités, des entreprises et des organismes de Salaberry–Suroît. On vit des succès tous les jours. Il y a plusieurs dossiers locaux qui avancent, comme celui de la Voie maritime. J’ai aussi envie de contribuer à la relance économique qui devra être juste et verte. On y arrivera ensemble.»

Aussi présent à cette rencontre virtuelle, le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet n’avait aussi que de bons mots pour celle qui l’épaule au quotidien. « 

Je me réjouis que le Bloc Québécois et les gens de Salaberry–Suroît puissent compter sur une députée de la qualité de Claude DeBellefeuille. Peu importe le contexte, c’est un atout de taille lorsque se trouve à vos côtés, une leader déterminée et engagée, qui mettra tout en œuvre pour faire valoir les intérêts de sa circonscription et ceux du Québec à Ottawa. Claude est une députée précieuse et son apport est particulièrement apprécié d’autant plus que le Québec doit passer à travers une pandémie sans précédent », a-t-il souligné d’entrée de jeu.

Il a précisé que cette dernière joue un rôle important au sein du Bloc Québécois. « C’est celle qui remarque tout de suite quand ça va moins bien. Elle est le pilier de notre formation politique, elle est partie prenante de l’équipe d’équipe et de famille qui règne au Bloc Québécois. Je n’ai pas peur de dire qu’elle fait partie des meilleurs coups que j’ai réalisé en tant que chef », a-t-il terminé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.