Publicité

28 janvier 2021 - 09:00

Pour le respect de la démocratie

Les élus de la MRC appuient la récente campagne de l'UMQ

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Plus récemment en janvier, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) lançait l'initiative « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie ». Les maires et mairesses de la MRC de Beauharnois-Salaberry, sous le leadership de la préfète, Maude Laberge, tiennent à exprimer haut et fort leur appui à cette campagne. 

En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, la campagne de l’UMQ a pour objectif de donner le goût aux gens de se présenter en politique et de s’investir dans la sphère publique, notamment en valorisant la démocratie municipale et en consolidant le lien de confiance qui unit les citoyennes et citoyens à leurs institutions démocratiques.

D’ailleurs, la MRC a adopté à son assemblée du 20 janvier dernier une résolution appuyant cette initiative de l’UMQ à quelques mois des prochaines élections municipales.

« De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élues et élus municipaux, particulièrement sur les médias sociaux. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire. La présence d'opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, le partage d’idées et la diversité de points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité. Ce sont donc l’ensemble des maires de la MRC qui livrent aujourd’hui haut et fort ce message », a indiqué madame Laberge.

« Comme bon nombre d’autres régions au Québec, le territoire de la MRC n’est pas exempt de tels comportements et commentaires désobligeants. La vie publique vouée au service de la collectivité mérite meilleur respect et tous devraient se rappeler combien nous sommes privilégiés de pouvoir vivre en démocratie. Rappelons-nous que les élues et élus et les titulaires de charges publiques s’engagent quotidiennement pour le mieux- être de leur population. Il faut favoriser l’engagement politique, et non pas le décourager », de renchérir de son côté en conclusion le préfet-suppléant, M. Yves Daoust.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.